30 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieTomate

La tomate, que de vertus médicinales insoupçonnées !

Avec sa saveur particulière, la tomate reste un légume de premier choix en cuisine. Les scientifiques y ont découvert plusieurs composés aux vertus thérapeutiques indéniables ; ce qui en fait une véritable plante médicinale. La tomate peut ainsi permettre de combattre une diversité de maladies et son champ d’action est assez vaste.

La tomate est très consommée dans le monde à cause principalement de son goût et de sa capacité à intégrer plusieurs recettes de cuisine. Mais au-delà de ses valeurs nutritionnelles, ce légume possède des vertus médicinales qui, cependant, ne sont pas bien connues des consommateurs.

Plante de la famille des Solanacées, la tomate est originaire d'Amérique du sud. Son introduction s'est faite progressivement en Amérique centrale avant que sa culture soit possible dans plusieurs autres régions du monde.

Composition

La tomate est très peu calorique avec seulement 15 kilocalories pour 100 g. Elle est toutefois très riche en vitamines, avec une bonne présence de provitamine A, aussi appelé carotène. On y trouve également les vitamines C, B et E. La richesse de la tomate en eau est élevée, de même qu'en oligo-éléments et en minéraux, ce qui lui confère de grandes propriétés reminéralisantes.

Du magnésium, du potassium, du phosphore, du zinc et du fer sont en effet présents en quantité dans le légume. La tomate produit un effet antioxydant et anticancéreux grâce à sa teneur importante en lycopène. Cet antioxydant du genre caroténoïde est un pigment à la base de la couleur rouge vif de la tomate. Les glucoalcaloïdes tomatine et solanine ont également été détectés dans cette espèce de Solanacées. La tomate est cependant pauvre en protéine et en glucide.

Vertus thérapeutiques de la tomate

Il est reconnu en la tomate des vertus diurétiques, laxatives, antioxydantes et anticancéreuses. Ce légume peut être consommé en vue de lutter contre les troubles digestifs. A ce propos, son action sur les intestins est intéressante. Une prévention des cancers de la prostate et du sein est possible en consommant régulièrement de la tomate. Elle assure aussi une protection du foie.

Selon certaines études cliniques, la tomate permet au rein de bien fonctionner, ce qui est positif contre l'hypertension. Sa teneur en lycopène lui donne la capacité de retarder le vieillissement par une hydratation parfaite de la peau et une réduction appréciable des rides. Même si la consommation habituelle de la tomate dans les repas permet de profiter de ses vertus thérapeutiques, son jus est plus conseillé dans le cadre de son usage médicinal.

Précautions

Une hypersensibilité à la tomate peut être signalée en cas d'allergie au latex. Aussi, le légume doit être consommé avec prudence lorsqu'on souffre de problèmes gastriques ou œsophagiens comme une œsophagite peptique ou un reflux gastro-œsophagien. La tomate est listée parmi les aliments qui engendrent le syndrome d'allergie orale. Il s'agit d'une réaction allergique apparaissant le plus souvent chez les personnes allergiques aux pollens de l'environnement. Ce syndrome se matérialise par des sensations de brûlure et des démangeaisons au niveau de la bouche, des lèvres et de la gorge.

Il faut préciser que cette réaction n'est pas grave si celle-ci se limite aux symptômes indiqués qui sont d'ailleurs passagers. La consommation de la tomate peut même se poursuivre mais il faut prévoir après la consultation d'un allergologue afin de connaître les origines profondes de ces réactions.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc