19 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceFasciathérapie

Fasciathérapie, les soins par les fascias

La fasciathérapie est un ensemble de soins réalisés à l’aide des mains et qui impacte toutes les composantes de l’organisme (articulations, os, vaisseaux sanguins, nerfs, etc.). Cette méthode thérapeutique qui combine l’entretien verbal, le toucher, la gymnastique et l’introspection sensorielles, agit particulièrement sur les fascias, ces enveloppes fibro-élastiques recouvrant les organes. La fasciathérapie rétablit l’équilibre corporel en agissant sur ces fines membranes organisées en toiles d’araignée et permet de traiter une panoplie de pathologies.

Depuis quelques années, la fasciathérapie est pratiquée en France par des professionnels qui ont reçu une formation de masseurs kinésithérapeutes. Il s'agit d'une médecine basée sur une intervention manuelle au niveau de là où se situent certaines structures dont particulièrement les fascias, des membranes très fines recouvrant les muscles et les organes du corps. C'est le kinésithérapeute et ostéopathe Français Danis Bois qui est l'inventeur de cette discipline.

On considère la fasciathérapie comme une spécialisation de la kinésithérapie. Cette médecine est très proche de l'ostéopathie, une autre discipline qui se focalise aussi sur les fascias. Dans le cadre de ses interventions, le fasciathérapeute réalise un massage doux à certains endroits du corps afin d'éliminer les douleurs, chocs, stress ou microtraumatismes qui peuvent être de nature physique ou psychique. Le plus souvent, on conseille à un patient de prendre contact avec un tel praticien en dernier recours, lorsque d'autres techniques médicales n'ont pas pu le soulager.

Qu'est-ce que les fascias ?

En anatomie humaine, les fascias ont une variété de dénominations suivant leur localisation et l'organe recouvert. Le fascia enveloppant les os est désigné le périoste tandis que celui du cœur se nomme le péricarde. Si la pièvre est le fascia qui entoure les poumons, celui du cortex cérébral est appelé les méninges. On trouve entre autres le péritoine autour des organes de l'abdomen, le périnèvre autour des nerfs et l'épimysium autour des muscles.

Le rôle des fascias pour une bonne santé

Pour parler de fasciathérapie, on utilise souvent l'expression « thérapie des fascias » car c'est au niveau des fascias que le traitement est le plus réalisé. On entend par fascias les tissus conjonctifs recouvrant l'ensemble des muscles et des organes, en allant de la tête aux pieds. Ces tissus sont en partie élastiques et jouent plusieurs rôles. Ils sont par exemple impliqués dans l'exécution des mouvements et assurent un bon flux nerveux.

Les fascias sont également à la base de l'homéostasie, c'est-à-dire du bon échange des nutritifs corporels. Au regard de tout ceci, on peut dire que ces tissus jouent un rôle capital dans la santé humaine. Cependant, ils peuvent absorber un stress physique ou psychologique dont la conséquence est la crispation de certaines parties du corps. En principe, cette situation est réversible. Mais il peut arriver que les tensions durent longtemps au point de perturber sérieusement l'équilibre général de l'organisme. Des séances de fasciathérapie sont dans ce cas nécessaires afin de permettre aux fascias de retrouver leur embonpoint.

Pathologies traitées par la fasciathérapie

Suite aux tensions au niveau des fascias, des dysfonctionnements peuvent survenir à certains endroits du corps et entrainer la survenue des pathologies. En contactant un fasciathérapeute, celui-ci interviendra sur les parties concernées pour apporter la guérison. On peut avoir besoin d'un tel praticien dans le cadre des pathologies fonctionnelles comme les migraines, les troubles digestifs et les problèmes gynécologiques.

Aussi, le fasciathérapeute parvient à traiter les cervicalgies, les lumbagos, les épaules douloureuses, les entorses et plusieurs autres pathologies musculaires, articulaires traumatiques et accommodatives. La fasciathérapie est également indiquée dans cadre de la prévention des troubles du vieillissement tels que ceux survenant au niveau de la mémoire, de l'équilibre, de la souplesse et de la mobilité du corps. Par ailleurs, plusieurs pathologies de terrain comme la fatigue, les allergies et les dépressions nerveuses peuvent être traitées par cette thérapie.

Pratique de la fasciathérapie

En général, c'est sur une table de massage que se déroulent les séances de fasciathérapie. Le praticien commence par faire une consultation du patient en lui faisant subir une anamnèse. Cela permet à ce spécialiste d'avoir clairement une diversité d'informations comme les symptômes de la pathologie à la base de la consultation ainsi que les antécédents médicaux.

Pendant les séances, le praticien fait des touchers doux en suivant le mouvement lent des fascias et en tentant de les mobiliser en douceur. Une technique spécifique est mise en pratique par le fasciathérapeute en fonction de l'état du patient. Il peut par exemple lui soumettre une gymnastique sensorielle en l'invitant à effectuer des mouvements lents, debout ou assis. Aussi, un accordage somato-psychique est parfois réalisé, ceci pour aider le sujet à tisser de bonnes relations entre son corps et son psychisme.

Médecine douce

Santé Doc