30 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieIgname

Que soigne l’igname ?

L’igname est un tubercule qu’on trouve couramment dans les régions tropicales. Il est possible de le cuisiner de diverses manières sans altérer ses qualités gustatives. Cette plante a aussi de la valeur dans le domaine médicinal. Elle renferme des vitamines, minéraux et plusieurs autres éléments intéressants pour une bonne santé de l’organisme.

Classée dans la famille des Dioscoréacées, l'igname possède plusieurs vertus thérapeutiques dont la preuve a été apportée par des études scientifiques. Toutefois, cette confirmation scientifique a été suivie de plusieurs allégations sur l'efficacité de ce tubercule dans le traitement de diverses pathologies. Ainsi, d'autres études ont été menées afin que la visibilité soit plus nette sur chaque pouvoir de guérison attribué à cette plante.

Composition

L'igname est connue comme un tubercule particulièrement riche en glucides, en amidon et en fibre. Toutefois, sa teneur en minéraux, vitamines et protéines est aussi importante. Concernant les vitamines, on trouve dans la plante les vitamines B1, B6 et C. Quant aux minéraux, il est prouvé que l'igname renferme du manganèse, du cuivre, du potassium et du phosphore.

Ce tubercule a des composés phénoliques à la base de ses vertus antioxydantes. Concernant ce pouvoir thérapeutique, on apprécie aussi les effets de la dioscorine, une protéine abondamment présente dans l'igname. La plante contient en outre de la diosgénine qui lui permettrait de produire une action hypocholestérolémiante.

Potentiel thérapeutique

Il est dit que l'igname peut permettre de lutter contre le diabète. A ce propos, une étude a été menée sur les rats et a révélé que la consommation de la poudre du tubercule durant les repas assure en effet un bon contrôle des concentrations de glucose et d'insuline. Toutefois, le constat n'a pas encore été fait chez les hommes. Toujours chez les rats, une expérience a été faite en vue de savoir si l'igname est capable de traiter l'hypertension artérielle comme on le prétend.

Les chercheurs ont ainsi administré le tubercule en liquide et en poudre à ces animaux, hypertendus, et ont constaté plus tard une diminution de leur tension artérielle. Mais une fois de plus, on ne sait pas pour le moment si le même effet sera constaté chez les hommes. L'igname protège le foie et les reins mais cela a été seulement démontré chez des rongeurs qui consommaient des extraits du tubercule cru pendant un bon moment.

Les propriétés antioxydantes de l'igname sont intéressantes dans le traitement des troubles cognitifs comme constaté chez des souris mais pas encore chez les hommes. Enfin quant à la possibilité de la plante à faire disparaître les symptômes de la ménopause, des essais fructueux ont été réalisés chez les animaux traités avec des suppléments d'igname. Les résultats ont toutefois été négatifs lors de la confirmation chez l'humain.

Utilisation

Les produits thérapeutiques à base d'igname doivent être utilisés sur conseil d'un professionnel de santé. Grâce à celui-ci, le traitement pourra se faire à la bonne dose afin de réduire les risques d'effets secondaires et de bien connaître les éventuelles contre-indications. On trouve principalement des élaborations en gélule, en liquide, en poudre et en teinture mère. Ces produits sont fabriqués avec des espèces spécifiques d'igname. A ce sujet, toutes les variétés du tubercule ne sont pas utilisées à des fins thérapeutiques.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc