20 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapiePropolis

La propolis, un antiseptique respiratoire naturel

La propolis est une résine produite par les abeilles à partir de l’utilisation de leurs sécrétions et de certaines substances prélevées sur les arbres. Les insectes fabriquent cette matière visqueuse en visitant les conifères comme l’épicéa et le sapin. Ils se servent des substances d’origines résineuses, gommeuses et balsamiques de ces essences pour la fabrication de la propolis. Les abeilles exploitent également les bourgeons de bouleaux, d’aulnes, de chênes, de saules, de frênes, de peupliers ou encore de marronniers d’Inde pour leur besogne. La propolis, une fois récupérée, est lavée et débarrassée de la cire pour ensuite être utilisée entièrement en phytothérapie. Ses propriétés antiseptiques sont mises à profit dans le traitement des affections respiratoires.

Si les Egyptiens utilisaient jadis la propolis pour préparer des onguents en vue de momifier les morts, les Grecs et les Romains s'en servaient plutôt à des fins thérapeutiques. Déjà au temps des civilisations antiques, ces peuples croyaient aux propriétés antiseptiques et aussi cicatrisantes de la résine. De nos jours, sa capacité à stimuler le système immunitaire est démontrée de même que son action décisive dans le traitement de divers problèmes respiratoires.

Propriétés

Des études ont montré la capacité de la propolis à augmenter les défenses de l'organisme contre les infections, qu'elles soient de nature fongique, bactérienne ou virale. La plante stimule parfaitement le système immunitaire et possède des propriétés antibiotiques. Les vertus anti-inflammatoires de la propolis ont été confirmées et lui permettent ainsi de traiter les affections de l'appareil respiratoire ainsi que celles survenant au niveau de l'ORL. Par ailleurs, cette espèce joue un rôle anesthésique et antitussif intéressant.

Pathologies des voies respiratoires traitées

De nombreux problèmes de santé apparaissant au niveau des voies respiratoires peuvent être traités par la propolis. C'est le cas des rhumes, des toux, des laryngites, des pharyngites, des otites, des angines et des sinusites. Avec cette plante, on peut parvenir à cicatriser les plaies qui surviennent dans la sphère des voies respiratoires et de l'ORL. La consommation de la propolis est recommandée également lorsque survient une extinction de voix.

Utilisations et effets indésirables

Les traitements à base de propolis peuvent se faire par l'utilisation de préparations standardisées. On trouve ainsi des produits en poudre, des solutions d'huiles mélangées à de la propolis en liquide, des gélules, des teintures mère ou encore de la pâte à mâcher.

Hormis ces élaborations, il est possible de faire des préparations maison de remèdes à base de propolis.Par exemple un sirop contre la toux est réalisable en faisant un mélange de 5 gouttes de la plante pure dans 150 ml de tisane de thym. Le remède est prêt après ajout d'un peu de jus de citron et de miel. Pour le traitement, on peut se contenter d'une cuillère à soupe, 3 fois par jour.

A propos du miel, il est possible de l'utiliser directement et de le mélanger à de la propolis pure sans aucun autre ingrédient en vue de prévenir ou traiter toute affection survenant au niveau des voies respiratoires. Des effets indésirables, quoique peu fréquents, apparaissent et sont la conséquence d'une réaction allergique. En général, ces effets sont sans gravité et réversibles.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc