30 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine doucePhytothérapieSureau noir

Les vertus du sureau noir

Les baies, les fleurs et l’écorce du sureau noir renferment diverses substances indispensables pour le maintien de l’organisme en bonne santé. Avec donc cette plante de la famille des Caprifoliacées, de nombreuses pathologies peuvent être combattues. Le sureau noir est un arbuste pouvant vivre pendant une centaine d’années. Lorsqu’on l’utilise à des fins thérapeutiques, l’efficacité est garantie en cas de vie saine et d’alimentation équilibrée.

Le sureau noir, ou Sambucus nigra, est une plante originaire d'Europe centrale qui, depuis plusieurs siècles, sert à élaborer des médicaments en médecine traditionnelle. En effet les civilisations celtes et germaniques ont longtemps utilisé la plante en lui soupçonnant des vertus anti-inflammatoires et diurétiques. Et puis jadis, le sureau noir était apprécié des femmes pour sa capacité à éclaircir le teint et à faire disparaître les taches de rousseur. Il faut préciser que les baies noires de la plante sont comestibles et délicieuses.

Propriétés du sureau noir

Il a été mis en évidence les propriétés laxatives, diurétiques et antirhumatismales du sureau noir, des qualités thérapeutiques que lui confèrent diverses substances. On trouve en effet dans les fleurs de la plante des antioxydants, comme des acides phénoliques et des flavonoïdes, ainsi que des minéraux. Les parties fleuries du sureau noir permettent aussi d'obtenir une huile essentielle.

Concernant les baies, elles renferment plusieurs vitamines, à savoir les vitamines A, B6 et C. Dans cette partie de la plante, on se satisfait également de la teneur en flavonoïdes, en caroténoïdes, en tanins, en acides aminées et en fer. Au niveau des feuilles, la concentration en nitrate de potasse, en tanins et en acide valérianique est importance. L'écorce du sureau noir est de son côté très riche en acide cyanhydrique.

Indications

Avec le sureau noir, plusieurs maux internes peuvent être soulagés. Au niveau par exemple des infections respiratoires, la plante est indiquée contre la grippe, le rhum et la sinusite. On l'utilise aussi pour apporter la guérison lors de la survenue de plusieurs troubles gastro-intestinaux.

Le sureau noir peut permettre en outre de lutter contre les infections urinaires, la rétention urinaire et les irritations buccales comme la pharyngite, la laryngite et la stomatite. Sur le plan externe, la plante est une arme efficace contre diverses affections de la peau. Par ailleurs, on peut consommer le sureau noir lorsqu'on a des problèmes de surpoids. La plante permet aussi de renforcer le système immunitaire.

Utilisations, contre-indications et effets indésirables

Le sureau noir est disponible en comprimés, en ampoules et en gélules. Ces produits sont fabriqués avec des extraits secs de la plante et la dose quotidienne ne doit pas excéder 500 mg. Hormis ce type d'élaboration disponible en pharmacie, le sureau noir peut être pris en tisane en faisant infuser ses fleurs séchées dans de l'eau chaude. Il est possible aussi de réaliser une décoction avec les feuilles et les écorces.
Dans ce cas, une filtration est nécessaire avant la consommation du remède.

Avec l'infusion ou la décoction de sureau noir, un usage externe peut être fait pour traiter par exemple les affections cutanées. Il suffit à ce niveau de tremper une compresse dans l'une de ces préparations et faire ensuite une application sur la partie à traiter.

Les femmes enceintes, celles qui allaitent, les enfants de moins de 12 ans et les diabétiques doivent éviter de se faire traiter avec les remèdes à base de sureau noir. Les effets indésirables surviennent généralement en cas de surconsommation. Le patient souffrira dans ce cas de troubles digestifs passagers, de douleurs gastriques, de vertiges et parfois de convulsions.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Phytothérapie

Médecine douce

Santé Doc