19 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceRéflexothérapie

Réflexothérapie : stimulation thérapeutique des zones réflexes du corps

Également dénommée réflexologie, la réflexothérapie fait référence à un ensemble de méthodes visant à stimuler par les mains des zones spécifiques du corps. Il s’agit d’un concept thérapeutique basé sur le principe selon lequel chaque fonction, organe ou glande du corps humain est en liaison avec un endroit précis de l’organisme. Cet endroit peut être le pied, la main, l’oreille, le nez ou encore la face. Ainsi, il existe plusieurs méthodes de réflexothérapie.

La manipulation manuelle des zones dites « réflexes » du corps, pratiquée dans la réflexothérapie, vise à rétablir un équilibre interne chez la personne traitée. En effet, une stimulation réflexe est réalisée afin d'améliorer la circulation de l'énergie. Le système nerveux est aussi stimulé, ce qui favorise la bonne libération d'endorphines pour une auto-guérison de l'organisme. La réflexothérapie est pratiquée en Chine depuis plus de 5 000 ans.

Les différents méthodes de réflexothérapie

En fonction de la zone du corps stimulé, la réflexothérapie prend une qualification particulière. Ainsi lorsque le praticien concentre ses efforts sur les pieds, on parle dans ce cas de réflexologie plantaire, la plus ancienne. On peut la mettre en pratique dans plusieurs situations car les zones des pieds offrent plus de précision que celles des autres parties du corps comme les mains. Justement à propos de mains, on parle de réflexologie palmaire quand on les stimule à des fins thérapeutiques.

Le patient peut aussi être traité à partir du visage. Il est question alors de réflexologie faciale ou « Dien Chan » dont on vante la rapidité d'action. On parle par contre d'auriculothérapie quand la stimulation manuelle a lieu au niveau des pavillons de l'oreille.

En France, c'est le Dr Nogier qui a permis à cette autre version de la réflexologie d'être connue. Il existe aussi la sympathicothérapie qui a lieu lorsque le nez est stimulé. Lors d'une séance et selon la gravité de l'état du patient, le praticien peut pratiquer toutes ces méthodes à la fois. On parle dans ce cas de réflexothérapie combinée.

Pathologies traitées

Le réflexothérapeute proposera la technique qui convient par rapport à l'état de la personne traitée. Ses manipulations peuvent permettre de venir à bout de diverses complications de santé telles qu'une tendinite pernicieuse, des migraines chroniques, des maux au dos ou encore des problèmes survenant au niveau de l'appareil digestif.

La réflexothérapie est en outre un bon moyen pour lutter contre le stress, les tensions nerveuses et les blessures émotionnelles. Cette méthode aide aussi à remonter le moral après une épreuve difficile. C'est par ailleurs une bonne indication pour accompagner les efforts faits dans le but de perdre du poids.

Contre-indications et effets indésirables

La réflexothérapie plantaire ne doit pas être pratiquée lorsque le patient souffre d'une fracture du pied. C'est pareil aussi pour la réflexothérapie palmaire déconseillée en cas de fracture de la main.

En général si une zone réflexe est couverte de plaie ou si une brûlure est signalée à cet endroit, la méthode ne devrait pas être mise en pratique. Aussi, il faut s'y abstenir en cas de traitement neuroleptique ou de corticoïde.

Les effets indésirables sont quasiment inexistants à part le fait que certains points puissent être douloureux, notamment dans le cadre de l'auriculothérapie.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Médecine douce

Santé Doc