19 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceUrinothérapie

L’urinothérapie, la thérapie par l’urine

L’urinothérapie est la discipline de santé qui incite chaque individu à consommer son urine à des fins thérapeutiques. Des éléments bénéfiques à l’organisme y étant concentrés, il serait bon d’en boire en vue de maintenir sa santé au beau fixe et lutter contre les maladies. Depuis quelques années, cette façon de se soigner est pratiquée dans plusieurs pays. Par exemple environ 5 millions d’Allemands, 2 millions de Japonais et 1 million d’Hollandais boivent leur urine soit pour ne pas tomber malades, soit pour combattre une pathologie ciblée.

Depuis très longtemps, on reconnait en l'urine des vertus thérapeutiques. Il parait même qu'Hippocrate, le père de la médecine antique, encourageait son ingestion en vue de combattre certains ennuis de santé. Du côté de la médecine moderne même si on ne considère pas l'urine comme une substance toxique, on reste tout de même prudent face à ces probables vertus thérapeutiques. Sur le plan médical, on utilise souvent le terme « ultrafiltré plasmatique » pour la dénommer.

Les composants de l'urine et leurs éventuels avantages sur la santé

C'est à partir de l'urine que les déchets de l'organisme sont éliminés, après une filtration par les reins. Dans celle-ci, sont concentrés des éléments essentiels à la vie tels que des sels minéraux, des enzymes, des acides, des hormones et des vitamines dont une grande quantité de vitamine D. On trouve aussi dans l'urine une substance chimique appelée urokinase qui est excellent pour prévenir la formation des caillots. Cet élément permet d'éviter les attaques du cœur comme c'est le cas avec les thrombophlébites.

Par ailleurs, selon le Néerlandais Coen Van der Kroon et le Français Christian-Tal Shaller, deux grands défenseurs de l'urinothérapie, la réintroduction de l'urine dans l'organisme garantit un bon fonctionnement du système digestif. Ce liquide contient aussi des hydrates de créatinine et de l'urée, des éléments dont la combinaison produirait un effet anticancéreux. Il est dit en outre que la consommation de l'urine assure le rajeunissement de l'organisme.

Pathologies visées

Les maladies qui pourraient être traitées à partir de l'urine ne sont pas clairement listées. Toutefois selon Albert Szent Gyorgi, qui fut lauréat du Prix Nobel dans les années 1960, l'urine contient une substance nommée 3-metil-glioxal qui a la capacité de détruire les cellules cancéreuses. On se base ainsi sur cette allégation pour affirmer que ce liquide permet de lutter contre le cancer. Des études scientifiques sur la question permettraient d'y voir plus clair.

En outre compte tenu de la bonne teneur de l'urine en vitamine D, il est avancé que cette « boisson » peut permettre de traiter le rachitisme, pathologie causée par un déficit de vitamine D.

Si on s'en tient à l'histoire de l'assistante médicale mexicaine Sonia Rodriguez de Gomez, on pourrait prétendre que l'urine guérit du SIDA. En effet celle-ci a été contaminée par le VIH suite à une piqûre infectée et lors d'une édition du congrès mondial d'urinothérapie, elle a fait savoir que la maladie a été vaincue en buvant régulièrement son urine personnelle. Mais sans aucune preuve scientifique, on ne peut se baser sur cette histoire et affirmer que cette thérapie permet de venir à bout du SIDA.

Risques

Les spécialistes de l'urinothérapie conseillent en général de consommer un verre d'urine par jour, pendant que le liquide est encore chaud et en le tirant à la source. Il ne faut pas se permettre de boire son urine n'importe comment car on risquerait de s'intoxiquer.

En outre, en cas d'hyperurémie, c'est-à-dire de taux élevé d'urée dans le sang, la consommation de l'urine est proscrite. Il est recommandé quoiqu'il en soit de consulter un spécialiste de la thérapie qui vérifiera la qualité de l'urine avant de proposer de suivre un traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Médecine douce

Santé Doc