16 août 2014 AccueilTechniques médicalesContraception au stérilet de cuivre

La contraception au stérilet de cuivre, mode d’action, avantages et inconvénients

La contraception est un ensemble de méthodes permettant d’éviter la procréation ou la survenue d’une grossesse non prévue. Certaines sont constituées d’hormones féminines diffusées dans le sang, lorsqu’il s’agit d’une contraception hormonale. D’autres méthodes, par contre, agissent de façon mécanique et localement pour empêcher la fécondation, dans le cadre spécifique de la contraception non-hormonale.
Cette contraception non-hormonale peut être intra-utérine avec la mise en place d’un dispositif à l’intérieur de l’utérus. Ce dispositif intra-utérin ou stérilet au cuivre se présente une forme spécifique. Caractérisé par un mode d’action avec des avantages et des inconvénients, il est contre-indiqué chez certaines femmes.

Le stérilet au cuivre est un moyen de contraception. Ce dispositif intra-utérin a la forme d'un T. Il est doté d'une base munie d'un fil de cuivre. Il existe d'autres modèles qui ont la forme d'un T avec des manchons de cuivre sur les bras horizontaux ou des bras horizontaux flexibles et recourbés.

Introduit dans la cavité utérine avec un but contraceptif, il se présente sous différentes tailles, à savoir la taille ‘'standard'' et la taille ‘'short'' pour les femmes qui ont un petit utérus. Conçu avec une matière plastique souple (polyéthylène), le stérilet au cuivre est posé par un médecin. Dès la pose, il est efficace pendant une durée de 5 à 10 ans et peut être retiré à tout moment.

Mode d'action

Caractérisé par un pouvoir spermicide, le stérilet au cuivre génère un milieu hostile aux spermatozoïdes en les empêchant d'adhérer à la paroi de l'utérus. Ainsi, il empêche la rencontre de l'œuf avec un spermatozoïde, et partant, la fécondation d'un ovule. Cette action inhibitrice sur les spermatozoïdes et sur l'ovocyte, rend ainsi difficile la formation d'ovules fécondables ou la nidation d'un ovule fécondé.

Le cuivre à l'intérieur de l'utérus entraine une modification biochimique de l'endomètre et crée un environnement chimique qui perturbe le déplacement et la survie des spermatozoïdes.

Les avantages

Particulièrement efficace, la contraception non-hormonale avec le stérilet au cuivre est une méthode non-contraignante. C'est une méthode contraceptive à long terme qui ne bouleverse pas le cycle menstruel normal de la femme. Il ne présente pas de danger pour les femmes qui allaitent et n'interfère pas avec le sexe ou le plaisir sexuel. Contrairement aux méthodes hormonales, il n'induit pas une prise de poids, n'affecte pas la libido et ne perturbe pas l'humeur.

Les inconvénients

Après la pose du stérilet au cuivre, certains désagréments peuvent survenir. Dans certains cas, les règles peuvent être abondantes et longues pendant les premiers mois ; des risques d'infection de l'utérus sont possibles au cours des 20 premiers jours. Les risques de grossesse extra-utérine, sont faibles avec rarement des risques d'expulsion du stérilet au cuivre. Le stérilet au cuivre ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles.

Les contre-indications

La pose du stérilet au cuivre est absolument contre-indiquée chez les femmes enceintes, affectées par un cancer du col utérin ou des ovaires, par des malformations utérines importantes, des infections récentes de l'utérus ou des trompes. La contre-indication est relative en présence d'une dysménorrhée, d'une ménorragie, d'une anémie ou d'un traitement anti-inflammatoire au long cours. Une allergie au cuivre peut également limiter la pose du dispositif intra-utérin.

Techniques médicales

Santé Doc