11 septembre 2014 AccueilAlimentationGrossesse et alimentation

Aliments conseillés en période de grossesse

En période de la grossesse, le choix d’une alimentation équilibrée et variée est grandement bénéfique pour la femme enceinte et le bébé à venir. Ce régime alimentaire sain et sécuritaire qui répond aux besoins nutritionnels, permet de préserver la santé de la mère et de favoriser une excellente évolution du fœtus.

Une bonne alimentation pendant la grossesse est un impératif pour le bien-être de la mère et pour le développement du fœtus. Pour ce faire, il convient de privilégier certains aliments, notamment les légumes et les fruits, les produits laitiers et céréaliers ainsi que les poissons et les viandes.

Fruits et légumes

Avec une teneur en eau, en vitamines et en sels minéraux, les fruits et légumes apportent les fibres nécessaires à une bonne digestion. Ils améliorent le fonctionnement intestinal, permettent de prévenir la constipation chez la mère et de renforcer le système immunitaire du fœtus. Ils participent au développement du cœur, des poumons et bien d'autres organes du futur bébé.

Les fruits secs tels que les abricots, les raisins, les noix de coco, permettent de faire le plein d'énergie. La richesse de l'abricot en fer, phosphore et en vitamine A, permet de doper les neurones.

Les fruits frais (l'orange, la mandarine, le citron), riches en vitamine C, sont à privilégier pour une meilleure assimilation du fer d'origine végétale.

Les légumes verts sont importants durant la grossesse. Riche en magnésium, les lentilles ou les pois permettent de lutter contre la fatigue et le stress. Les légumes à feuilles vertes (les épinards, les choux, les laitues) contiennent de la vitamine B9 ou acide folique qui contribue au développement du système nerveux du bébé. Ils permettent de réduire le risque d'anomalies du tube neural au niveau du fœtus.

Céréales et produits céréaliers

Riches en fibres avec une teneur en acide folique, en vitamine D, les céréales contiennent des nutriments bénéfiques à la mère et au fœtus. Les produits céréaliers sont à base de grains de céréales. Ils renferment également de la vitamine B qui est indispensable au système nerveux de la mère et de fœtus. Les glucides sont des éléments nutritifs contenus dans les produits céréaliers, ils constituent une bonne source d'énergie.

Les pâtes alimentaires de blé entier, les pains de seigle, la farine de maïs et de seigle, contiennent une quantité importante de fibres alimentaires qui, tout en facilitant le transit intestinal, permettent de prévenir la constipation et de diminuer le cholestérol sanguin.

Lait et produits laitiers

Le lait contient du calcium qui contribue au maintien des os sains chez la mère et au développement des os et des dents au niveau du fœtus. Avec les besoins élevés en calcium au cours de la grossesse, le lait constitue un aliment important pour la femme enceinte. Cet apport en calcium qui couvre le besoin nutritionnel de la mère, permet au fœtus de puiser dans l'organisme de la mère, le calcium nécessaire pour la constitution de son squelette.

Le lait et les produits laitiers (le yaourt, les fromages) apportent également à l'organisme d'autres éléments nutritifs tels que les protéines animales, la vitamine, A, D et B. Les protéines animales contribuent au renouvellement du tissu de la mère, elles interviennent également au niveau de la formation des organes, des cellules et des tissus du fœtus.

Poissons

Les poissons contiennent des nutriments essentiels pour la mère et pour le bon développement du fœtus. Les poissons qu'il convient de privilégier (maquereau, hareng, sardine) constituent une richesse nutritionnelle. Ils fournissent à l'organisme des éléments nutritifs tels que les protéines, le sélénium, la vitamine B12, la vitamine D. Aussi, le poisson renferme, d'une part, des acides gras qui participent au développement neurologique et visuel du bébé à venir, et d'autre part, de l'iode qui est indispensable pour le système immunitaire et le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

Certaines espèces de poissons ne sont pas bénéfiques pour la femme enceinte parce qu'elles peuvent être contaminées par des métaux ou riches en mercure (les espadons, les requins, les anguilles). Les poissons crus, susceptibles de contenir des parasites sont à éviter durant la grossesse.

Viandes

La viande est un aliment qui apporte des protéines, des lipides, du fer, du zinc, du sélénium. Elle permet également de couvrir les besoins en vitamine B 12. Les viandes à privilégier au cours de la grossesse sont la viande rouge bien cuite et les viandes maigres pauvres en acides gras saturés.

Pendant la grossesse, la consommation des viandes crues ou peu cuites, doit être évitée afin de réduire les risques liés à la survenue des certaines pathologies infectieuses (la toxoplasmose, la listériose).

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Alimentation

Femme et grossesse

Santé Doc