4 juillet 2014 AccueilMaladiesPsychopathologie et neuropathologieNégligence d’enfant

Reconnaître la négligence d’enfant afin d’y remédier

La négligence d’enfant est une forme de maltraitance ou de mauvais traitements. Cette négligence infantile survient lorsque le père, la mère ou tout adulte qui a la charge d’un enfant, ne lui fournit pas adéquatement les traitements essentiels à ses besoins de développement et à ses besoins physiques, psychologiques, médicaux ou éducationnels. Elle est ainsi caractérisée par le manque de soin à l’égard d’un enfant. Il s’agit ainsi d’un manque d’attention et de protection à l’égard d’un enfant.

Il y a donc acte de négligence lorsque les adultes responsables d'un enfant ou les parents d'enfant ne répondent pas à ses besoins fondamentaux ou ne lui assurent pas l'essentiel de ses besoins d'ordre physique, médical, affectif, éducationnel. Ainsi les adultes, chargés du bien- être de l'enfant ne lui procurent pas l'encadrement et le soutien nécessaires pour son épanouissement ou refusent de les lui procurer.

Les différents types de négligence d'enfant

La négligence de l'enfant peut être d'ordre physique ou émotionnel.
La négligence physique est caractérisée par des actes d'omission, émanant du parent ou de l'adulte qui a la garde l'enfant. Elle désigne le défaut de soins susceptibles de combler les besoins quotidiens fondamentaux de l'enfant.

La négligence émotionnelle est une perturbation affective de la relation parent-enfant. Elle est perceptible lorsqu'un enfant ne bénéficie pas de traitements qui répondent à ses besoins émotionnels. Il est ainsi privé de réconfort psychologique nécessaire à son épanouissement et à son développement. Les parents ne se montrent pas affectivement disponibles pour combler les besoins affectifs de l'enfant.
Contrairement aux abus physiques, la négligence émotionnelle ne laisse pas de traces physiques, elle n'est pas facilement détectable.

Les indicateurs de la négligence de l'enfant

Sur le plan physique, un enfant subissant une négligence est caractérisé par :

  • une mauvaise hygiène, une mauvaise croissance ou un retard de croissance ; une mauvaise odeur corporelle ;
  • un poids est insuffisant ;
  • un retard de développement ou un retard staturo-pondéral
  • des habits sales ou inadaptés pour la saison ;
  • une apparence négligée, un aspect pâle ;
  • une malnutrition, il est affamé ;
  • des problèmes dermatologiques avec un érythème fessier (chronique).

Au niveau comportemental, les indices d'une négligence sont :

  • des comportements de retrait social ou de repli sur soi ;
  • des comportements délinquants ;
  • une mauvaise image de soi ou une image négative des autres ;
  • des difficultés au niveau de la concentration ou des problèmes d'attention ;
  • la manifestation d'un état dépressif, d'une tristesse, d'une anxiété ;
  • la médiocrité de la qualité des relations avec les autres.

Les conséquences de la négligence d'enfant

La négligence à des effets dramatiques dans la vie de l'enfant. Elle l'expose à une série de risque de mortalité ou de morbidité physique, résultant d'un manque de soins médicaux.

Cette forme de maltraitance engendre des problèmes comportementaux avec la manifestation des comportements agressifs ou délinquants. Elle affecte négativement le développement cognitif avec l'apparition d'un retard intellectuel ou un faible rendement intellectuel.

Au social, la négligence laisse transparaitre des problèmes d'adaptation sociale ou une représentation négative de soi. Sur le plan affectif, les plaintes psychosomatiques, les sentiments de tristesse, le manque de confiance en soi, les troubles de l'attachement affectif sont perceptibles chez les enfants négligés.

La négligence peut installer l'enfant dans un registre psychopathologique avec des problèmes psychiatriques ou l'apparition d'une symptomatologie traumatique marquée par la prévalence des signes d'anxiété, d'irritabilité, etc.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Psychopathologie et neuropathologie

Santé Doc