5 juillet 2014 AccueilMaladiesPsychopathologie et neuropathologieBibliomanie

Bibliomanie, la folie du livre

Etymologiquement le mot ‘’bibliomanie’’ provient des deux termes grecs ‘’biblio‘’ et ‘’mania’’ qui signifient respectivement ‘’livre’’ et ‘’folie’’. Littéralement, la bibliomanie est donc la folie des livres ou en d’autres termes, la fureur d’avoir des livres et de les collectionner.

Cette collecte maniaque se manifeste par une préoccupation exagérée pour l'acquisition de livres ou de nombreuses copies du même livre. Il s'agit d'un symptôme du trouble obsessionnel compulsif caractérisé par l'obsession pour la possession de livres et un comportement compulsif marqué par l'achat de livres. Les bibliomanes sont ainsi obsédés par l'achat compulsif ou la collecte obsessive d'une grande quantité de livres qui ne seront pas nécessairement lus ou qui n'ont pas d'utilité pour le collectionneur.

Les symptômes de la bibliomanie

La symptomatologie est caractérisée par :

  • la collection obsessive de livres
  • un désir irrésistible d'acquérir et de posséder des livres.
  • l'achat, le recueil ou la collecte de nombreux exemplaires d'un même livre.
  • l'accumulation d'une quantité anormale de livres.
  • un sentiment de soulagement généré par la collecte de livres.
  • l'interférence du comportement de collecte de livres dans la vie quotidienne du collectionneur.
  • la difficulté qu'il éprouve pour se débarrasser des livres indépendamment de leur valeur.

Les causes de la bibliomanie

Le comportement du bibliomane pourrait résulter d'un mécanisme de défense névrotique en réaction à un traumatisme, un abus ou un conflit œdipien. La fureur d'avoir des livres transparaît ainsi pour masquer cette souffrance qui trouve ses origines dans le passé du sujet ; une souffrance contre laquelle il ne parvient pas à développer les mécanismes adéquats pour faire face à cette problématique. Confronté à un conflit psychique, le bibliomane achète des livres et accumule pour atténuer ou pour réduire l'anxiété qui l'envahit.

Ce trouble résulte également d'un dysfonctionnement cognitif marqué par l'intrusion de l'obsession pour la possession, dans la pensée du bibliomane. Cette obsession s'impose de façon répétitive et stéréotypée à telle enseigne qu'il ne parvient pas à les neutraliser. Sous la pression de cette obsession, le bibliomane va manifester des comportements répétitifs ou stéréotypés. L'achat compulsif des livres est donc une réponse à l'obsession de posséder des livres. Ce comportement compulsif vise ainsi à réduire l'anxiété.

Le traitement de la bibliomanie

Les stratégies thérapeutiques appliquées contre la bibliomanie sont essentiellement pharmacologiques et psychothérapeutiques.

Le traitement médicamenteux à visée symptomatique permet d'atténuer les manifestations de ce trouble mais ne parvient pas à guérir le patient. Certains médicaments agissent ainsi sur les symptômes, notamment les antidépresseurs tricycliques et les inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine. Cette médication spécifique doit être contrôlée et prescrite par un médecin ou un psychiatre.

L'intervention psychothérapeutique à travers la thérapie cognitive et comportementale permet de traiter les cognitions, les pensées ainsi que le comportement. L'intervention du psychologue a pour but d'initier chez le bibliomane un meilleur contrôle des compulsions et une modification des conduites.
Ces deux stratégies thérapeutiques (chimiothérapie et psychothérapie) peuvent être entreprises conjointement.

Une autre approche thérapeutique est grandement bénéfique pour les membres du cercle familial, il s'agit en l'occurrence de la thérapie familiale.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Psychopathologie et neuropathologie

Santé Doc