24 juin 2014 AccueilMaladiesPsychopathologie et neuropathologieSyndrome de Fregoli

Le syndrome de Fregoli, la croyance d’un étrange persécuteur

Le syndrome de Fregoli est un trouble psychiatrique caractérisé par le fait que le patient croit fermement qu’il est persécuté ou harcelé par un individu qui change régulièrement d’apparence ou d’aspect physique. Il s’agit d’un état mental au cours duquel le sujet manifeste une conviction délirante, il est persuadé qu’il est poursuivi ou traqué par un individu qui se déguise ou apparait sous diverses identités

Ce trouble psychotique qui se manifeste par un délire de persécution, tire son nom d'un célèbre acteur et prestigieux transformiste italien du XXème siècle, Leopoldo Fregoli (1867 -1936), qui lors de ses représentations théâtrales, changeait très rapidement d'apparence et incarnait ainsi plusieurs personnages.

Décrit pour la première fois en 1927 par deux psychiatres français, Paul Courbon et Fail Gustave, le syndrome de Fregoli ou syndrome de mauvaise identification délirante est une psychose rare qui affecte les adultes.

Symptômes et signes du syndrome de Fregoli

Le tableau clinique du syndrome de Fregoli est dominé par des idées délirantes et des épisodes hallucinatoires. Les illusions et les croyances délirantes marquent également la symptomatologie. Le délire qui se manifeste est de type paranoïaque. Le patient est convaincu que diverses personnes qui ont des aspects physiques différents sont, en fait, une seule personne qui se déguise ou tout simplement que le persécuteur ou la personne ayant des intentions malveillantes, se déguise pour ressembler à divers personnages.

Pour le sujet affecté par ce trouble de l'identification, l'autre est toujours la même personne qui change d'apparence. Avec cette fausse identification, les proches ou les étrangers sont perçus comme des persécuteurs déguisés. La faculté de reconnaissance et la mémoire visuelle sont ainsi défaillantes.

Aussi, le syndrome de Fregoli est caractérisé par le manque de conscience de soi, un déficit des fonctions exécutives et de la flexibilité cognitive, des épisodes épileptogènes, des convulsions. La personne atteinte par ce syndrome ne parvient pas à contrôler adéquatement son comportement.

Causes du syndrome de Fregoli

Les causes du syndrome de Fregoli sont généralement attribuées à diverses pathologies psychiatriques ou neurologiques telles que l'épilepsie, les troubles schizo-affectifs, la démence ou la maladie d'Alzheimer. Ce syndrome peut être lié à certaines tumeurs cérébrales, à des blessures ou lésions cérébrales graves ou traumatiques, localisées au niveau du lobe frontal droit ou du lobe temporal gauche. Une mauvaise identification du visage des gens, peut être consécutive à des épisodes vasculaires cérébraux, à des altérations du jugement et de l'attention.

La prise de certains médicaments tels que la levopoda lors du traitement de la maladie de Parkinson est également susceptible d'enclencher des symptômes du syndrome Fregoli, à savoir les délires et les hallucinations. Ce médicament antiparkinsonien est également connu sous le nom de L-dopa.

Traitement du syndrome de Fregoli

La pharmacothérapie est couramment l'option thérapeutique qui est envisagée pour le traitement du syndrome de Fregoli. Elle requiert pour la plupart du temps l'administration de médicaments, notamment les antipsychotiques. Ce type de médicament est également utilisé lorsque le patient présente des troubles d'ordre psychologique. Par ailleurs, les antidépresseurs et les anticonvulsifs sont prescrits pour traiter les personnes affectées par le syndrome de Fregoli.

Le traitement psychologique est bien indiqué face à l'irrationalité des croyances délirantes.

Psychopathologie et neuropathologie

Santé Doc