24 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleTMS de l’épaule

Troubles musculo-squelettiques de l’épaule : signes, facteurs et traitement

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) regroupent les pathologies qui affectent les structures squelettiques du corps, à savoir, les muscles, les tendons, les nerfs, les vaisseaux sanguins, les articulations et les os. Les principaux sites de localisations de ces affections sont, la colonne vertébrale, les membres inférieurs (genou, pied, cheville) et supérieurs (poignet, main, doigts, coude, épaule).

Les affections les plus fréquentes sont les atteintes des membres supérieurs avec plusieurs régions corporelles concernées au nombre desquelles figure l'épaule.
Le trouble musculo squelettique qui affecte souvent l'articulation de l'épaule, est la tendinopathie de la coiffe des rotateurs. Cette pathologie est caractérisée par l'atteinte d'un groupe de muscles et de tendons localisés au niveau de l'articulation de l'épaule.

Les symptômes et les signes

Le symptôme principal de ce trouble musculo-squelettique de l'épaule est une douleur spontanée ou lors de la mobilisation de l'épaule. La douleur est également manifeste après l'effort, lors de l'exécution de certains mouvements impliquant l'élévation ou l'abaissement du bras. Cette sensation douloureuse sourde et diffuse au niveau de l'épaule, irradie la partie supérieure du bras, et s'amplifie, très souvent, au cours de la nuit et réveille le patient de son sommeil ou l'empêche de dormir.

Certaines activités de la vie quotidienne sont, ainsi, douloureuses (se peigner, s'habiller). La palpation de l'épaule est également douloureuse. Cette douleur est associée à une faiblesse de l'épaule et à une gêne fonctionnelle marquée par une perte de mobilité de l'épaule. Ces symptômes qui apparaissent lors de l'exécution d'une activité, réduisent la capacité de travail du patient.

Les causes et les facteurs de risque

Un trouble musculo-squelettique tel que la tendinopathie de la coiffe des rotateurs, résulte d'une multitude de facteurs. Les activités professionnelles impliquant des mouvements répétés ou forcés de l'épaule et l'hyper-sollicitation d'un tendon, sont généralement évoquées. Les gestes répétitifs qui sollicitent constamment les structures musculo-tendineuses de l'épaule et une mauvaise ergonomie du geste sont des facteurs qui peuvent être l'origine d'une tendinopathie de la coiffe des rotateurs.

Ainsi, les causes peuvent provenir des activités (sportives ou professionnelles) qui nécessitent le port ou le soulèvement de charges lourdes au dessus de l'épaule ou le maintien du bras, constamment ou de façon répétée au dessus de la tête ou du niveau des épaules. Par conséquent, l'haltérophilie, le volley-ball, la gymnastique, le tennis sont des sports à risque. Les professions telles que la menuiserie et la peinture en bâtiment, qui exigent des mouvements constants et répétitifs du bras, sont également des professions à risque.

Au cours de l'exécution d'une activité professionnelle, une dépense d'énergie excessive pour des muscles insuffisamment développés constituent un facteur de risque. Des activités sportives trop intenses ou trop fréquentes, accroissent également le risque de survenue de cette pathologie.

Le traitement

Le traitement implique, d'une part, la mise au repos de l'articulation de l'épaule en évitant les activités ou les gestes qui déclenchent la douleur de l'épaule, et d'autre part, la prise d'analgésiques, d'anti-inflammatoires non-stéroïdiens. L'application de la glace est une composante qui permet de réduire la douleur. La souplesse et la force de l'épaule peuvent être restaurées à travers des exercices de physiothérapie.

L'option chirurgicale peut être nécessaire après l'échec du traitement conservateur ou en fonction de la gravité de ce trouble musculo-squelettique de l'épaule, à savoir, la tendinopathie de la coiffe des rotateurs.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc