24 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleRééducation de l’épaule

Bienfaits de la rééducation de l’épaule

Personnalisée et manuelle, la rééducation, sous la conduite d’un masseur kinésithérapeute, est une partie intégrante du traitement de la douleur au niveau de l’épaule. Elle permet de faire cesser l’inconfort et de retrouver une épaule non douloureuse tout en facilitant l’agilité et l’assouplissement des amplitudes articulaires.

La rééducation vise plusieurs objectifs, à savoir, le traitement de la douleur, l'amélioration de la stabilité de l'épaule et la restauration de la mobilité active et passive de l'épaule.

Le traitement de la douleur

La rééducation avec l'aide d'un kinésithérapeute joue un rôle essentiel dans le cadre de la prise en charge thérapeutique de diverses pathologies de l'épaule, notamment, l'arthrose, la tendinite, l'algodystrophie. Elle permet de réduire ou de limiter les épisodes douloureux qui surviennent en présence des diverses affections douloureuses de l'épaule.

Cette rééducation de l'épaule douloureuse déploie un effet antalgique par le biais des techniques de massages et de divers mouvements tels que le pendiculaire, les exercices de relaxation, d'assouplissement. D'autres techniques, à savoir, la décoaptation et les étirements, permettent de lutter contre les phénomènes douloureux.

Ces moyens rééducatifs sont efficaces en présence des tendinopathies de l'épaule, des affections de la coiffe des rotateurs, du conflit sous-acromial. Ils contribuent, également, à la réduction de l'inflammation.

Cette rééducation permet de prendre en charge l'épaule douloureuse et de traiter efficacement la douleur post-opératoire de l'épaule.

L'amélioration de la stabilité de l'épaule

L'instabilité de l'épaule peut être consécutive à des luxations ou à des traumatismes. Après la mise en œuvre d'un traitement orthopédique et / ou médical, la prise en charge de l'instabilité de l'épaule exige un programme de rééducation kinésithérapeutique visant à stabiliser les articulations.

Les suites opératoires comportent une phase de rééducation avec plusieurs exercices et mouvements qui permettent de lutter contre l'instabilité articulaire à travers le renforcement des stabilisateurs dynamiques de l'épaule (la coiffe des rotateurs). Ces exercices visent à stabiliser l'omoplate à travers des exercices de posture, destinés à renforcer les fixateurs de l'omoplate (rhomboïde, trapèze, élévateur de la scapula, le supra-épineux) et à restaurer l'articulation scapulo-humérale.

Le protocole de stabilisation dynamique de l'épaule comporte également un programme de renforcement des muscles (rotateurs externes) par le biais des exercices de tonification de la coiffe et des fixateurs de la scapula. Ce renforcement musculaire permet de rétablir la force normale de la coiffe des rotateurs.

La restauration de la mobilité de l'épaule

Les exercices physiques initiés avec l'aide d'un kinésithérapeute dans le cadre d'un programme de rééducation sont très importants pour récupérer ou accroitre la mobilité de l'épaule et l'amplitude des mouvements. La récupération de la mobilité articulaire constitue une phase de la rééducation. Il s'agit de restaurer les amplitudes articulaires non douloureuses et de limiter l'atrophie musculaire.

Par ailleurs, au cours de la phase post-opératoire, la rééducation favorise, également, la récupération de la mobilité passive complète et de la mobilité active. Des exercices de mobilisations passives et actives, sont bien indiqués en présence d'un enraidissement articulaire. Cette rééducation permet, à travers des exercices d'étirements, d'améliorer, le cas échéant, la mobilité de l'omoplate. Cette mobilité est nécessaire pour l'exécution des mouvements de grande amplitude.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc