20 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleSyndrome du défilé cervico-thoracique

Syndrome du défilé cervico-thoracique : signes, causes et traitements

Le syndrome du défilé cervico-thoracique correspond à un ensemble de signes et de symptômes qui surviennent lorsque les vaisseaux sanguins et des nerfs sont comprimés dans la région cervicale et dans la région de la ceinture thoracique.

Avec un début souvent insidieux, cette pathologie est caractérisée par une diversité de signes cliniques et une variété de causes. La prise en charge de ce syndrome implique généralement un traitement conservateur et/ ou une intervention chirurgicale.

Les signes et symptômes

D'un point de vue clinique, le syndrome du défilé cervico-thoracique est marqué par une douleur dans la région cervico scapulaire et des sensations de fourmillements, de picotements au niveau du bras.

Ces douleurs plus ou moins fortes avec des sensations de brûlure, sont ressenties dans l'épaule et le cou, avec des engourdissements dans les doigts. Ces sensations douloureuses sont plus intenses lorsque les bras sont étendus. Le bras est également douloureux après une activité physique intense.

Les paresthésies sont aggravées par l'activité des bras en hauteur et peuvent être nocturnes. L'atrophie des muscles de la main est associée à une faiblesse et à une lourdeur du bras avec pour conséquence, une perte de la dextérité et de la coordination des mouvements des doigts. Le patient est, ainsi, victime de maladresse. L'exécution d'une tâche avec l'ordinateur, le clavier ou la souris, devient difficile.

Le patient ressent une fatigue intense du membre supérieur avec des douleurs dans l'omoplate et des fourmillements dans la main au cours des mouvements ou lors des gestes de la vie quotidienne : se peigner ou prendre des habits.

Les causes

La survenue d'un traumatisme constitue l'une des causes les plus fréquentes du syndrome du défilé cervico-thoracique. Une fracture de la clavicule, une blessure au niveau du cou ou résultant d'une activité sportive (sport de combat ou de contact) et les lésions traumatiques issues d'un accident, peuvent comprimer les nerfs, les vaisseaux et le défilé thoracique qui est un espace étroit entre la clavicule et la première côte.

Une entorse cervicale, une cervicalgie posturale et tensionnelle, la présence d'une côte cervicale, une mauvaise posture, des épaules tombantes et un étranglement costo-claviculaire peuvent contribuer à l'apparition de cette pathologie.

Les activités professionnelles ou sportives impliquant une sur-utilisation du bras et des épaules sont susceptibles de précipiter les signes cliniques du syndrome du défilé cervico-thoracique. Avec des mouvements répétitifs du bras, le fait de travailler devant un ordinateur et la pratique des sports tels que la natation, le lancer de javelot ou de disque sont des activités qui peuvent favoriser la survenue de cette pathologie.

Le traitement

Le traitement conservateur va consister à cesser l'activité en cause, à corriger la posture anormale, avec la prescription d'anti-inflammatoires non stéroïdiens en vue de soulager la douleur. Il est également nécessaire d'envisager un traitement fonctionnel par le biais d'une rééducation adaptée ou des séances de kinésithérapie dans le but de corriger les positions anormales.

Après l'échec du traitement conservateur, dans certains cas, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale. Le but de cet acte chirurgical vise à réduire la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins localisés dans la région cervicale et dans la région de la ceinture thoracique ou à retirer les structures qui favorisent cette compression.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc