24 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleInfections osseuses de l’épaule

Infections osseuses de l’épaule : signes, diagnostic et traitement

Reliant le bras au reste du squelette, l’épaule est un complexe articulaire constitué de trois os, à savoir, l’humérus, la clavicule et l’omoplate. Ces structures osseuses peuvent être la cible de différentes attaques ou des germes pathogènes qui provoquent des infections osseuses appelées ostéites.

Les infections osseuses sont liées à une multitude de causes. Le traitement est essentiellement médical ; l'administration de certains médicaments permet de lutter efficacement contre les infections. La chirurgie est aussi une option thérapeutique.

La pénétration de ces germes dans l'organisme, puis, dans les structures osseuses de l'épaule, peut être favorisée par une blessure issue d'un objet tranchant, par une fracture ouverte.

Les infections peuvent être liées à un traumatisme qui favorise la colonisation des os par les bactéries. Ces infections osseuses peuvent être consécutives à une plaie traumatique, à un foyer infectieux ou à l'apparition d'un abcès à proximité d'un os. Elles peuvent être secondaires à un geste opératoire (infection post opératoire) ou au cours d'une intervention chirurgicale au niveau des os de l'épaule. Ces micro-organismes peuvent être transportés par le sang jusqu'aux structures osseuses de l'épaule.

Les signes cliniques

Les symptômes qui apparaissent de façon progressive sont caractérisés par une douleur vive et localisée au niveau de l'os infecté. Cette douleur osseuse est également pulsatile et peut être accompagnée par un syndrome infectieux marqué par une fièvre et des frissons. La palpation de l'épaule est douloureuse. Cette sensation douleur qui apparaît généralement à proximité d'une articulation qui n'est pas infectée, est associée à une impotence fonctionnelle. La limitation des mouvements de l'épaule complète le tableau clinique marqué par des signes inflammatoires (rougeur, tuméfaction) et une altération de l'état général du patient.

Le diagnostic

Les infections osseuses de l'épaule peuvent être détectées par le biais des techniques d'imagerie médicale. Le diagnostic peut nécessiter une radiographie osseuse ou une échographie. La scintigraphie osseuse facilite, également, la détection et la localisation précise des infections osseuses. L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) et le scanner qui permettent de visualiser les anomalies des os, peuvent également faciliter le diagnostic des infections osseuses.

Le médecin peut préconiser un prélèvement local d'une lésion osseuse pour une analyse microscopique ou des prélèvements bactériologiques en vue d'identifier le ou les germes responsables dans le but d'adapter la prise en charge médicale.

Le traitement

Le traitement des infections osseuses de l'épaule peut être médicamenteux et / ou chirurgical.

En tenant de l'implication des bactéries dans le développement des pathologies, les médicaments prescrits lors de la prise en charge des infections osseuses de l'épaule, sont les antibiotiques. Cette option thérapeutique habituellement par voie intraveineuse, permet des soins locaux et contribue, par ailleurs, à l'éradication des micro-organismes nuisibles.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Cet acte chirurgical permet d'éliminer la partie infectée de l'os, les tissus osseux morts.

La prise en charge thérapeutique des infections osseuses de l'épaule repose sur l'efficacité du traitement antibiotique et la qualité du traitement chirurgical.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc