20 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleArthrose de l’épaule

Arthrose de l’épaule : signes, causes et traitements

L’arthrose de l’épaule ou omarthrose est une pathologie dégénérative des articulations. Cette affection douloureuse et invalidante est caractérisée par une excroissance osseuse anormale et par l’usure du cartilage de l’articulation gléno-humérale.

Avec la dégradation du cartilage articulaire huméral et glénoïdien, l'espace de protection entre les os, s'amenuise. Ainsi, au cours du mouvement, les os de l'articulation se frottent les uns sur les autres. Les frictions entre les os, provoquent la douleur et d'autres symptômes liés à cette pathologie articulaire qui est associée à divers facteurs. La prise en charge de l'arthrose de l'épaule repose sur des traitements médicamenteux et chirurgicaux.

Les symptômes et les signes

Le tableau clinique de l'arthrose, est marqué par la douleur aggravée lors des mouvements, des activités physiques ou des gestes de la vie quotidienne. Plusieurs activités deviennent, ainsi, douloureuses : le fait de lever le bras, de lancer une balle, d'attacher la ceinture de sécurité, de se brosser les dents, etc.

Cette sensation douloureuse survient lorsque l'épaule bouge, lors de la mobilisation du bras ou de la réalisation de certains gestes. Avec la progression de la maladie, cette douleur localisée dans la zone d'articulation de l'épaule, survient au cours de la nuit, interfère avec le sommeil et empêche le patient de dormir sur l'épaule affectée.

L'arthrose de l'épaule se manifeste également par une limitation des mouvements de l'épaule ou une gêne dans les mouvements. A un stade avancé, la rigidité provoque d'importantes limitations fonctionnelles.

L'arthrose aboutit à un enraidissement qui diminue des mobilités ou rend difficile, voire impossible l'élévation du bras. Cette symptomatologie est accompagnée d'une faiblesse musculaire, d'un gonflement des articulations et de fréquents craquements.

Les causes et facteurs de risque

L'arthrose peut avoir diverses causes. Elle peut être consécutive à un traumatisme ou à un micro-traumatique répété résultant des activités qui sollicitent l'épaule de façon répétitive (bricolage, activité sportive ou professionnelle). Ces activités sont susceptibles de léser les tissus fibreux (les tendons) qui recouvrent l'articulation de l'épaule.

Cette pathologie articulaire peut être liée à l'âge. Au fil du temps, l'articulation de l'épaule s'use et le cartilage s'amenuise.

Cette dégradation du cartilage peut résulter d'une maladie inflammatoire ou rhumatismale (rhumatoïde, polyarthrite), d'une pathologie métabolique (diabète) ou des effets néfastes des produits toxiques (alcool, corticoïdes).

Un mauvais fonctionnement de l'articulation peut déclencher une arthrose à la suite d'une rupture de la coiffe des rotateurs, d'une instabilité de l'épaule provoquée par des séries de luxations.

Le traitement

Le traitement initial de l'arthrose est non-chirurgical avec la mise au repos de l'articulation douloureuse ou un changement d'activité afin d'éviter l'enclenchement ou l'aggravation de la douleur. Ce traitement non-chirurgical, avec la prise des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou d'analgésiques, a pour but, la gestion des symptômes et la réduction de la douleur.

Des séances de kinésithérapie peuvent être initiées dans le but de préserver les mobilités et de limiter la douleur. Ce traitement conservateur freine la progression de la maladie.

Devant la persistance de la douleur ou l'échec du traitement médical, une intervention chirurgicale peut être proposée en vue de soulager la douleur. Le chirurgien peut envisager une prothèse d'épaule. Cet acte chirurgical vise à implanter sur l'omoplate, une prothèse qui sert à remplacer la tête de l'humérus.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc