20 octobre 2014 AccueilDossiersArticulationsEpauleLuxation sterno-claviculaire

Luxation sterno-claviculaire : causes, symptômes et traitement

La luxation de l’articulation sterno-claviculaire correspond à une perte de contact entre la clavicule et le sternum. Cette disjonction sterno-claviculaire est marquée par le déplacement de la clavicule qui pivote et se déconnecte de la facette sternale. La prise en charge thérapeutique peut être conservatrice ou chirurgicale.

L'articulation sterno-claviculaire unit la clavicule à la partie supérieure de l'os de la poitrine (le sternum) et la première côte. Elle fixe le membre supérieur au squelette axial, contribue à l'élévation du bras et facilite le mouvement de la clavicule dans presque tous les plans de l'espace.

Les causes

Une luxation sterno-claviculaire peut être d'origine traumatique. Elle peut survenir à la suite d'une blessure sportive ou d'un accident sur la voie publique. Une chute avec la main tendue et un coup direct sur l'épaule ou le moignon de l'épaule, constituent, également, des causes traumatiques de cette disjonction sterno-claviculaire.

Les causes non-traumatiques sont en général des pathologies qui surviennent au niveau de l'articulation, avec notamment, des troubles rhumatismales. Il s'agit de l'arthrite rhumatoïde, de l'arthrite dégénérative.

Les symptômes

Les signes communs de la luxation sterno-claviculaire sont caractérisés par une impotence fonctionnelle du membre supérieur, des mouvements de la tête particulièrement douloureux, des plaintes de l'instabilité sterno-claviculaire et l'apparition d'ecchymoses.

De façon spécifique, il existe deux types de luxations sterno-claviculaire avec un tableau clinique bien spécifique. Lorsque la clavicule part en avant vers l'extérieur de la poitrine, il s'agit d'une luxation sterno-claviculaire antérieure. Elle est plus fréquente et rend palpable la saillie de la clavicule. Cette luxation peut générer une sensation douloureuse, l'apparition d'œdèmes, provoquer une déformation permanente ou diminuer l'amplitude du mouvement de l'épaule.

Lorsque la clavicule est poussée en arrière du sternum, la luxation sterno-claviculaire postérieure est plus douloureuse. Elle est associée à une sensation de compression de la trachée ou de l'œsophage. Le patient se plaint d'une dyspnée (difficulté respiratoire), d'une tachypnée (ventilation respiratoire accélérée), d'une dysphagie (difficulté à avaler), d'une dysphonie (trouble de la voix). Il éprouve une sensation de serrement dans la gorge. La déglutition est difficile avec la compression des organes en arrière du sternum.

La luxation sterno-claviculaire postérieure peut avoir, comme signe de complication, un état de choc caractérisé par une détresse respiratoire aigüe (pneumothorax) en cas de perforation de la plèvre du poumon. L'occlusion de l'artère sous-clavière, une rupture trachéale et une lésion du plexus branchial sont, également, des risques de complications liées à ce type de luxation.

Le traitement

Le traitement initial est dominé par la prescription des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, d'analgésiques, en vue de soulager la douleur. La mise au repos du bras dans une écharpe contribue également à la réduction de la douleur dans le cadre du traitement des luxations antérieures. La tête de la clavicule déboitée peut être remise en place en dehors de toute intervention chirurgicale lorsqu'il s'agit d'une luxation antérieure.

Compte tenu des risques de complication, la luxation postérieure est une urgence chirurgicale. L'intervention sous anesthésie générale vise à remettre en place l'os disloqué.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Epaule

Santé Doc