3 juin 2014 AccueilMaladiesDermatosesDracunculose

La dracunculose ou maladie du ver de Guinée

La dracunculose est une infection parasitaire causée par un ver : Dracunculus medinensis. Toute personne qui boit de l’eau stagnante contaminée par les larves de ce ver risque d’être infectée. Un an après la contamination, le ver émergent sur la peau à partir d’une cloque douloureuse provoquant la fièvre, les nausées et des vomissements.

La dracunculose est rarement mortelle mais invalidante. Elle touche fréquemment les jambes et les pieds et peut conduire au tétanos en cas de complication. Le traitement se fait de façon traditionnelle en enroulement le ver autour d'un bâtonnet pour le retrier du corps patient. Parfois des médicaments antiparasitaires peuvent être utilisés pour traiter les infections secondaires.

La maladie est contractée en buvant l'eau stagnante contaminée par les larves de vers que contiennent les copépodes. La maladie du ver de Guinée est répandue dans de nombreux pays d'Afrique et d'Asie, où l'accès à l'eau potable est difficile.

Causes et symptômes

Les copépodes sont ingérés en buvant de l'eau non filtrée. Apres l'ingestion, ils meurent et libèrent les larves du ver de Guinée qu'ils contenaient. Les vers pénètrent l'estomac et traversent ensuite la paroi intestinale pour se développer jusqu'au stade adulte et s'accouplent.

Les laves femelles une fois fécondées, atteignent ensuite leur croissance maximale avec une taille de 60-100 cm. Ces femelles adultes vont se loger au niveau des membres inferieurs. Elles forment des ampoules ou des ulcérations à partir desquelles elles émergent à la surface de la peau.

En générale, les personnes contaminées ne présentent pas de symptômes pendant la première année de l'infection. C'est au moment de l'émergence des vers que les symptômes apparaissent. Un œdème très douloureux, suivi d'une cloque se développent à l'endroit où les vers vont émerger.

Les ulcérations au travers desquelles ils émergeront touchent généralement les jambes et les pieds. Ces plaies s'accompagnent de fièvre, de nausées et de vomissements. Selon l'endroit ou la plaie se situe et son niveau d'infection, des complications peuvent subvenir.

Traitement et Prévention

Il n'existe pas de médicament pour traiter la dracunculose, ni de vaccin pour prévenir l'infection. Une fois que le ver sort de la plaie, il ne peut être tiré que de quelques centimètres chaque jour et enroulé autour d'un morceau de bâton pour être retirer de la plaie du patient. Parfois, le ver peut être retiré complètement en quelques jours, mais ce processus prend habituellement des semaines ou des mois.

Les analgésiques comme l'ibuprofène, peuvent aider à réduire les enflures. Les pommades antibiotiques peuvent aider à prévenir les infections bactériennes secondaires. Le ver peut également être enlevé chirurgicalement par un médecin avant que l'ulcère ne soit formé.

Cependant de simples mesures de contrôles peuvent éliminer complètement cette maladie. Les personnes atteintes de la Dracunculose dont les plaies sont ouvertes doivent être empêchées de pénétrer dans les étangs, les puits utilisés pour l'eau potable. L'eau provenant des sources souterraines doit être filtrée ou traitée avec un larvicide pour éliminer efficacement les puces.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.