30 juin 2014 AccueilMaladiesDermatosesTeigne

Teigne : diagnostic, traitement et prévention

La teigne est une infection cutanée superficielle causée par des champignons appelés dermatophytes. Cette maladie contagieuse affecte généralement le cuir chevelu et la peau des enfants (de moins de 12 ans), mais elle touche également les adultes.

La teigne n'est pas une maladie grave. Elle s'attrape par contact avec des personnes ou des animaux atteints. Un traitement à base d'antifongiques permet d'en venir à bout, et l'hygiène corporelle s'avère la meilleure protection.

Causes et transmission

La teigne est causée par un champignon, qui attaque la peau et s'y développe. Les champignons responsables sont Trichophyton tonsurans, Microsporum canis, ou Trichophyton violaceum. Une fois présent chez l'individu, le champignon se développe par la prolifération d'anneaux rouges. Et ce sont ces anneaux qui sont visibles sur la peau.

La transmission de la teigne peut se faire de diverses manières. Lorsqu'elle atteint le cuir chevelu, la teigne peut se communiquer d'un enfant à un autre par l'usage collectif, notamment de chapeaux, de peignes et de brosses. La teigne du corps peut, quant à elle, se propager par le partage de serviettes, de vêtements ou d'équipements sportifs. Il faut surtout noter que la teigne peut affecter les chiens et les chats, qui peuvent, à leur tour, la transmettre à l'homme.

Manifestations et diagnostic

La teigne se caractérise généralement par des lésions circulaires, rougeâtres et recouvertes d'une croûte grisâtre. En l'absence de traitement, ces plaques s'agrandissent progressivement et la peau devient écailleuse.

Les symptômes de la teigne varient selon qu'elle touche le cuir chevelu ou la peau. Au niveau du cuir chevelu, la teigne se manifeste par des cheveux secs et cassants, une perte de cheveux dans la zone infectée, des démangeaisons sévères du cuir chevelu. Sur la peau, le patient souffre de démangeaisons intenses au niveau de la lésion.

Un examen physique peut permettre de reconnaitre la teigne. Mais la teigne peut se confondre avec certaines affections comme le Granulome annulaire. C'est pourquoi, une confirmation de ce diagnostic par un examen biologique est nécessaire. Il s'agit généralement de faire un prélèvement (cheveux, cellules) pour une observation au microscope (biopsie).

Traitement et prévention

Le traitement de la teigne est local et général. Le traitement local, qui se déroule sur une période de 4 à 6 semaines, fait appel à des fongicides (Pévaryl, Fazol, Daktarin) sous forme de pommade ou de crème appliquée après toilette avec un shampooing antiseptique. Pour permettre un traitement efficace, la coupe des cheveux s'impose.

Quant au traitement général de la teigne, il consiste en l'administration de la griséofulvine (Griséfuline comprimés, Fulcine forte comprimés). Le kétoconazole (Nizoral comprimés et suspension buvable) peut également être utilisé mais il comporte des effets secondaires comme l'allergie cutanée, l'urticaire, le prurit, les céphalées, les vertiges, les nausées, les vomissements et la diarrhée. La durée du traitement est de 4 à 6 semaines.

L'hygiène corporelle est le meilleur moyen pour prévenir la contamination et la prolifération de la teigne. En outre, il faut éviter l'usage collectif d'effets comme les brosses à cheveux, les serviettes. Lorsqu'un enfant ou un adulte est atteint par la teigne, il convient de jeter les peignes, les serviettes qu'il a utilisé car les produits désinfectants ne peuvent éradiquer le champignon responsable de la teigne.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.