27 juin 2014 AccueilMaladiesInfectionsFolliculite

La folliculite, une infection cutanée

La folliculite est une infection des follicules pileux de la peau. La plupart des cas de folliculite est due à une infection par Staphylococcus aureus. Elle se déclare par de nombreuses petites bosses rouges remplies de pus sur la peau ou le cuir chevelu. La folliculite peut être superficielle ou profonde. Si les cas bénins se résolvent souvent sans traitement, des crèmes ou des comprimés antibiotiques sont nécessaires pour traiter les cas doublés de complications.

La folliculite désigne une inflammation ou une infection des follicules pileux de la peau. Elle est causée par Staphylococcus aureus. Cette bactérie est présente dans le nez de beaucoup de personnes. Cependant la folliculite se produit habituellement dans les endroits où les follicules pileux sont endommagés par frottements ou par rasages. Les follicules endommagés sont ensuite infectés par Staphylococcus aureus, des virus ou des champignons : on parle alors de la folliculite staphylococcique.

A côté de ce type de folliculite superficielle on retrouve également la folliculite à Pseudomonas qui affecte les fesses, la folliculite à Pityrosporum survenant sur le dos, la poitrine et parfois sur le cou. Il convient de citer aussi la folliculite à éosinophiles principalement sur le visage et la folliculite à Sycosis barbae sur la lèvre supérieure, le menton et la mâchoire.

Causes

La folliculite peut être due à une infection, une occlusion des follicules pileux, une irritation et à diverses maladies de la peau. La folliculite infectieuse peut être provoquée par un grand nombre de micro-organismes infectieux : bactéries (Staphylococcus aureus), champignons, virus et parasites.

La folliculite provoquée par irritation est occasionnée par les poils qui repoussent après le rasage ou l'épilation. Parfois, en utilisant une crème de stéroïdes sur le visage, on peut déclencher la folliculite à éosinophiles. Certaines maladies inflammatoires de la peau peuvent causer la perte de cheveux et des cicatrices qui favorisent la prolifération de la folliculite.

Symptômes

Les symptômes de la folliculite varient selon le type d'infection. La folliculite superficielle peut causer de petites bosses rouges remplies de pus. Elle entraine des démangeaisons dans le dos, la poitrine, les bras et le visage ; ce qui rend la peau sensible à l'invasion de pathogène. La folliculite profonde commence d'abord sur la lèvre supérieure, le menton et la mâchoire et s'étend parfois au dos et à la cuisse. Un furoncle apparaît soudainement comme une bosse rose ou rouge. Il s'infecte, puis s'aggrave.

Traitement et prévention

Il existe de nombreux moyens pour traiter la folliculite. Le traitement dépend de la gravité du mal. Les cas bénins de folliculite disparaissent d'eux-mêmes après sept à dix jours. La folliculite bactérienne peut être traitée avec une crème hydratante, une solution de lavage pour la peau et des antibactériens topiques et/ou oraux. Si la folliculite est plus grave ou généralisée, alors des comprimés antibiotiques peuvent être nécessaires à court terme.

Garder la peau propre, sèche tout en évitant les irritations peut aider à prévenir la folliculite. Les personnes les plus susceptibles aux infections comme les diabétiques doivent faire attention lorsqu'elles se rasent. Elles doivent utiliser des gels de rasage, des mousses ou du savon pour lubrifier les lames et éviter les coupures et les éraflures.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.