12 juin 2014 AccueilMaladiesInfectionsInfections aux staphylocoques

Vaccination, hygiène et antibiothérapie contre les staphylocoques

Le staphylocoque doré provoque des troubles digestifs, des affections cutanées, des problèmes cardiaques, des infections respiratoires ou urinaires. En cas de contamination par ce germe, l’emploi d’une antibiothérapie permet de l’éradiquer. A défaut de traitement, une infection due au staphylocoque doré peut être mortelle.

Le staphylocoque est une bactérie du genre Staphylococcus (sous forme de coques) mis en évidence par Louis Pasteur en 1880. Ce germe se présente sous une quarantaine d'espèces. Cependant seul le staphylocoque doré Staphylococcus aureus est à l'origine de nombreuses infections humaines et animales. Il se développe dans le sang et peut coloniser ou se fixer dans les articulations, les os, les poumons ou le cœur.

Mode de contamination

Le staphylocoque est présent dans le sol, les aliments ou les objets usuels et chez certains animaux. Il peut donc se transmettre à l'homme par plusieurs voies. Ce germe se transmet principalement par l'ingestion d'aliments infestés par les staphylocoques.

En outre, on peut être infecté au contact d'objets (serviettes, oreillers, rasoirs, équipement sportif) contaminés par un staphylocoque. Enfin, cette bactérie peut se transmettre d'un individu à un autre car les infections cutanées, liées au staphylocoque, sont contagieuses surtout lorsque la lésion cutanée est purulente.

Il faut par ailleurs noter que les personnes présentant une défaillance du système immunitaire et celles atteintes de pathologies chroniques sont les plus exposées au risque d'être infectées par le staphylocoque doré.

Pathologies dues au staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est à l'origine de nombreuses pathologies. Ce germe est responsable d'infections cutanées notamment de furoncles (folliculites), de boutons purulents au niveau des bras, de l'aine ou des fesses, impétigo, de panaris... Il est aussi la cause de certaines intoxications alimentaires provoquant des troubles digestifs comme les nausées, les les vomissements, les douleurs abdominales, les crampes et les diarrhées.

De même, la bactérie peut provoquer une pneumonie, une endocardite chez les patients porteurs de prothèses cardiaques, des douleurs articulaires aigües (au niveau des genoux, des chevilles, des hanches, des poignets ou des coudes).

Le staphylocoque doré est aussi responsable de certaines infections ORL (otites et sinusites), d'infections urinaires, de la méningite et de l'ostéomyélite ( une maladie des os). Enfin, en cas prolifération excessive du staphylocoque doré dans la circulation sanguine, le patient peut souffrir d'une septicémie.

Prévenir les infections aux staphylocoques

La prévention contre les staphylocoques consiste principalement à l'adoption de mesures d'hygiène générale qui permettront d'éviter la contamination. En cas de blessure, il faut procéder régulièrement au nettoyage et à la désinfection des plaies.

En outre, il est possible de prévenir l'infection par l'emploi de pommades à base de néomycine, bacitracine, chlorhexidine pour se débarrasser des germes qui se trouvent dans le nez.

La vaccination contre le risque d'infections due aux staphylocoquex est sujette à débats au sein de la communauté scientifique. Toutefois, on a souvent assisté à une interruption de successions de furoncles grâce à cette vaccination.

Traiter les infections aux staphylocoques

Les infections staphylococciques se traitent par antibiothérapie. Les médecins traitants prescrivent principalement un traitement médicamenteux à base de pénicillines, de macrolides ou de tétracyclines.

Mais certaines souches de la bactérie montrent une résistance face à ces médicaments. Aussi, les spécialistes emploient les antibiotiques dits de réserve. A leur nombre on compte la staphylomycine, la pristinamycine, la néomycine, la kanamycine et la vancomycine.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.