9 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies sexuelles et gynécologiquesGonorrhée

La gonorrhée, chaude-pisse ou gonococcie

La gonorrhée, également appelée chaude-pisse, gonococcie ou blennorragie, est une infection sexuellement transmissible très contagieuse causée par une bactérie nommée Neisseria gonorrhoeae. Elle est le plus souvent transmise lors de rapports sexuels. Mais la femme enceinte, qui est infectée peut transmettre l’infection à son bébé pendant l’accouchement. Les groupes les plus touchés sont en particulier les jeunes adultes.

La gonorrhée est une maladie infectieuse sexuellement transmissible causée par un gonocoque appelée Neisseria gonorrhoeae. La transmission cette bactérie se fait principalement par les relations sexuelles ou de la mère au bébé pendant l'accouchement. Elle infecte la muqueuse vaginale, le col de l'utérus, l'urètre, le rectum, la gorge et des yeux.

Les manifestations cliniques de la gonorrhée sont des démangeaisons et du pus blanc ou jaunâtre au niveau de l'urètre chez l'homme et l'inflammation de l'urètre et des douleurs abdominales chez la femme. Cette maladie touche plus les femmes de 15 à 19 ans et les hommes de 20 à 24 ans. Un traitement antibiotique par voie intraveineuse ou une seule dose de comprimés tels que ceftriaxone combiné avec azithromycine est utilisée pour traiter la gonorrhée.

Causes et symptômes

La gonorrhée est causée par la Neisseria gonorrhoeae. Ce gonocoque prolifère dans les parties chaudes et humides de l'appareil reproducteur. Il se propage à travers le sperme ou les sécrétions vaginales lors de rapports sexuels vaginales, orales ou anales non protégés avec un partenaire infecté.

Les relations sexuelles par pénétration vaginale entraînent l'apparition de la gonorrhée au niveau des organes génitaux. Tandis que les relations sexuelles par la pénétration anale ou orale causent la gonorrhée au niveau du rectum et de la gorge. Cependant des cas rares de transmission de la mère à l'enfant ont été également signalés lors de l'accouchement.

Les symptômes de la gonorrhée sont souvent inaperçus ce qui explique qu'elle soit si répandue. Chez les femmes la chaude-pisse se manifeste par des démangeaisons ou une sensation de brûlure au moment d'uriner. Une augmentation des pertes vaginales de couleur jaune ou blanc et des douleurs abdominales ou pelviennes sont également remarquées.

L'homme, quant à lui, a aussi des sensations de brûlure au moment d'uriner et un ecoulement du pénis qui est de couleur jaune ou blanc en plus des douleurs aux testicules. La gonorrhée peut aussi affecter d'autres sites du corps comme le rectum avec des écoulements, les yeux par des douleurs oculaires et enfler les glandes dans la gorge.

Traitement et Prévention

Les infections gonococciques du col de l'utérus, de l'urètre et le rectum sont généralement traitées par voie intraveineuse par l'injection de céfixime. Quant la gorge est touchée, une seule dose de ceftriaxone est recommandée comme traitement. En cas de complication une combinaison de ceftriaxone et d'azithromycine est administrée par voie orale.

La gonorrhée est l'une des MST les plus faciles à éviter, car la bactérie qui cause l'infection ne peut survivre que dans certaines conditions. L'utilisation du préservatif protège contre l'infection de la gonorrhée. Il est important de veiller à ce que son partenaire sexuel se fasse également soigner pour prévenir une réinfection.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.