16 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies sexuelles et gynécologiquesChlamydiose

La chlamydiose, l’infection à chlamydia

La chlamydiose est l’une des infections sexuellement transmissibles les plus courantes dans le monde entier. On estime à près d’un million de personnes infectées par la chlamydia aux États-Unis. Des antibiotiques sont utilisés pour le traitement de la chlamydiose.

L'infection à chlamydia est une maladie sexuellement transmissible commune chez les humains. Elle est causée par la bactérie Chlamydia trachomatis.

Symptômes de la chlamydiose

La maladie se présente sous deux variantes, à savoir la forme génitale et la chlamydiose oculaire.

Symptômes de la chlamydiose sexuelle

La forme sexuelle de la chlamydiose infecte aussi bien les femmes que les hommes.

  • Chez les femmes

La Chlamydiose du col de l'utérus est une infection sexuellement transmissible qui est asymptomatique chez environ 50 à 70 % des femmes infectées. La moitié des femmes qui ont une infection asymptomatique, développeront une maladie inflammatoire pelvienne se traduisant par une infection de l'utérus, des trompes de Fallope, et/ou des ovaires. Ces inflammations peuvent provoquer des cicatrices à l'intérieur des organes reproducteurs, qui plus tard peuvent entraîner des complications dangereuses de la grossesse.

  • Chez les hommes

Environ 50% des hommes atteints de chlamydiose génitale développent des symptômes d'urétrite infectieuse (inflammation de l'urètre). Les symptômes qui peuvent se produire sont : une sensation de douleur ou de brûlure au moment d'uriner, un écoulement inhabituel du pénis, des testicules gonflés ou flasques et la fièvre.

L'écoulement purulent observé est généralement moins visqueux et de couleur plus claire que celui de la gonorrhée. Si elle n'est pas traitée à temps, il est possible que la chlamydiose génitale se propage aux testicules provoquant une épididymite, qui dans de rares cas, peut provoquer la stérilité. La chlamydia est également une cause potentielle de prostatite chez les hommes.

Symptômes de la chlamydiose oculaire

La conjonctivite à Chlamydia ou trachome était autrefois la cause la plus importante de cécité dans le monde. En 1995, ce taux était de 15%, puis il est descendu à 3,6% en 2002. L'infection peut se propager d'un œil à l'autre par le biais des doigts, des serviettes ou des mouchoirs. Les nouveau-nés peuvent également développer une infection oculaire à chlamydia pendant l'accouchement. L'OMS s'est fixé comme objectif l'élimination du trachome d'ici 2020.

Traitement de la chlamydiose

Le diagnostic se base sur des analyses de laboratoire. La méthode la plus prisée est la recherche des acides nucléiques de la bactérie par l'amplification génétique. En général, un simple prélèvement d'urine est suffisant. Certaines fois, des prélèvements peuvent être faits au niveau du col de l'utérus chez la femme ou de l'urètre chez l'homme.

L'infection à C. trachomatis peut être efficacement traitée avec des antibiotiques, une fois qu'elle est détectée. Les directives actuelles recommandent l'azithromycine, la doxycycline, l'érythromycine ou l'ofloxacine. Les antibiotiques recommandés pour les femmes enceintes incluent l'érythromycine et l'amoxicilline.

Le médecin peut recommander que le partenaire soit traité afin de prévenir la réinfection et la propagation de la maladie. Avec le traitement, l'infection devrait se dissiper dans environ une semaine ou deux. Il est important de finir tous les antibiotiques, même si on se sent mieux. Les femmes atteintes d'une infection à chlamydia graves peuvent nécessiter une hospitalisation, un traitement de la douleur et une prise d'antibiotiques par intraveineuse.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.