12 juillet 2014 AccueilMaladiesPneumopathiesAbcès de poumon

L’abcès de poumon, une infection bactérienne

L’abcès de poumon est une infection bactérienne, qui se manifeste par l’apparition d’une cavité creuse et purulente dans l’appareil respiratoire (les poumons). L’abcès de poumon n’est pas lié à la tuberculose.

Cette affection peut être provoquée par toute infection bactérienne de tout organe du corps humain. Le traitement se base sur une antibiothérapie et des soins palliatifs.

Causes et modes de contamination de l'abcès de poumon

L'abcès du poumon peut avoir diverses origines. Il peut être consécutif à une infection bactérienne au niveau de n'importe quel organe et véhiculé par voie sanguine. Ce qui implique que tous les microbes sont susceptibles de provoquer la survenance de cette affection pulmonaire.

La bactérie responsable peut également affecter les poumons par les voies respiratoires à partir d'un foyer infectieux rhinopharyngé ou buccal. Dans certains cas, l'infection du tissu pulmonaire est due à une défaillance de la ventilation des bronches provoquée par une sténose bronchique et une tumeur bénigne ou maligne. Enfin, cette infection pulmonaire peut survenir par l'inhalation de produits ou de corps étrangers.

Symptômes de l'abcès du poumon

Une fois dans les bronches, les bactéries prolifèrent massivement et s'incrustent dans le tissu pulmonaire. Il se produit, alors, une inflammation et la personne affectée manifeste les premiers symptômes de l'abcès du poumon, qui sont une fièvre persistante malgré la prise de médicaments et une toux très gênante provoquée par des crachats purulents importants.

Lorsque le mal n'est pas vite diagnostiqué, le patient peut ressentir une fatigue générale, manquer d'appétit (ce qui conduit un amaigrissement rapide) et présenter un teint terreux. Tous ces symptômes peuvent s'accompagner d'une douleur dans le thorax, de crachats sanglants et une importante difficulté respiratoire.

Traitement et prévention de l'abcès du poumon

Une bronchoscopie et une biopsie sont indispensables pour faire le diagnostic de l'abcès du poumon. Dans tous les cas, le médecin traitant prescrit avant tout une radiographie du poumon (pour constater l'opacité pulmonaire et la poche de liquide) et un examen de sang qui permettra de constater un taux de globules blancs et une vitesse de sédimentation élevés. Ces examens complémentaires servent à confirmer le diagnostic radiographique.

Le médecin pourra, si cela s'avère nécessaire, demander un scanner pour mieux percevoir l'opacité des poumons. Pour déterminer le traitement approprié, il fait un prélèvement du crachat du patient en vue d'un examen bactériologique. Ce test permet ainsi d'identifier le germe responsable et sa sensibilité aux antibiotiques. Ce bilan lui permettra également de déterminer avec précision la cause de l'abcès : emphysème, amibiase, dilatation des bronches, tumeur du poumon.

Le traitement de l'abcès du poumon repose principalement sur l'administration d'antibiotiques sur une période d'au moins 6 mois. Lors du traitement, le médecin traitant doit prescrire au patient un repos absolu pour une guérison rapide. La kinésithérapie ou le drainage postural (pour l'expectoration du pus) et le traitement de l'infection à l'origine de cette affection pulmonaire sont des traitements complémentaires indispensables pour soutenir l'action de l'antibiothérapie. Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire.

La meilleure méthode pour prémunir contre tout risque de survenance de l'abcès est de toujours prendre soins de traiter toute infection survenant dans n'importe quelle partie du corps pour éviter la prolifération de tout germe pathogène.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.