14 juillet 2014 AccueilMaladiesInfectionsGrippe

La grippe

La grippe ou influenza est une maladie infectieuse et contagieuse causée par trois virus à ARN (Myxovirus influenzae A, B et C) de la famille des Orthomyxoviridae. Elle touche les oiseaux et certains mammifères comme le porc et l’être humain. En France, la grippe est la seconde cause de mortalité par maladie infectieuse (2 000 à 4 000 décès par an) après la pneumonie à pneumocoque.

Il existe trois types de grippe, à savoir la grippe saisonnière, la grippe épidémique ou grippe commune et la grippe pandémique (la grippe porcine et la grippe aviaire). En règle générale, la grippe dure une à deux semaines. Il existe un traitement curatif par l'administration d'antiviraux ou d'antibiotiques, mais le traitement préventif par la vaccination et le respect des règles d'hygiène demeure la plus recommandée.

Symptômes et complications de la grippe

La grippe commence par des céphalées, frissons et une toux. Par la suite, il survient une fièvre brusque supérieure à 38,5 °C. Cette fièvre est accompagnée d'une asthénie, un manque d'appétit, ainsi que des douleurs musculaires et articulaires. Ce sont ces symptômes de la grippe, qui permettent de la distinguer du rhume (absence de maux de tête, de fièvre).

De plus, le patient peut présenter des problèmes respiratoires (congestion nasale ou une toux sèche), une déshydratation à cause de la forte fièvre. Chez les enfants, l'on peut observer des vomissements et la diarrhée.

Des complications dues à une surinfection bactérienne peuvent survenir et provoquer une otite moyenne aiguë, une bronchite, une pneumonie ou la sinusite, en particulier chez l'enfant.

Transmission et diagnostic de la grippe

La grippe est une affection contagieuse. Elle se transmet d'homme à homme par voies respiratoires, via des gouttelettes riches en virus provenant de la toux et des éternuements des sujets infectés.

Le diagnostic se fait par l'analyse de prélèvements respiratoires. Pour la détection du virus, les spécialistes utilisent diverses techniques dont celle de l'immunofluorescence indirecte ou le test immunophorétique rapide, qui sont les plus employés (résultat en 3 à 4 heures). Ensuite, il y a des tests chromatographiques pour déceler les antigènes viraux d'influenza. Enfin, certains laboratoires utilisent aussi des techniques de biologie moléculaire comme l'extraction de l'ARN viral.

Prévention et traitement de la grippe

Avoir une bonne hygiène demeure la principale forme de prévention des maladies infectieuses. Se laver les mains soigneusement avec du savon ou une solution hydro-alcoolique après un contact physique direct avec une personne malade. Une personne malade doit protéger les autres de ses projections buccales ou nasales par l'utilisation de mouchoirs jetables. Le port de masques chirurgicaux peut aussi protéger du virus de la grippe. La prévention de la grippe repose sur une vaccination annuelle administrée aux personnes et aux volailles d'élevage.

Le traitement médicamenteux consiste à administrer au patient des antalgiques, des antitussifs, des antipyrétique ou de la vitamine C (contre l'asthénie). Chez les jeunes enfants, l'aspirine est déconseillée car elle peut entrainer le syndrome de Reye. Il existe aussi des antiviraux comme l'amantadine et la rimantadine (efficaces à 80 % si administrés à titre préventif), le Tamiflu et le Relenza, qui sont des inhibiteurs de la neuraminidase. Les spécialistes ont recours aux antibiotiques (l'amoxicilline) en cas de surinfection bactérienne.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.