16 juillet 2014 AccueilMaladiesInfectionsBotulisme

Le botulisme

Le botulisme est une infection invalidante provoquée par une neurotoxine d’origine bactérienne. Cette dernière est secrétée par Clostridium botulinum. La maladie se caractérise par une paralysie progressive de nombreux muscles du corps, dont les muscles respiratoires. L’agent pathogène colonise son hôte, lorsque ce dernier consomme des denrées infectées (conserves avariées ou mal stérilisées). Il peut également s’introduire par des blessures. Le botulisme atteint aussi bien les adultes que les enfants en bas âge. Bénigne chez les nourrissons, le botulisme peut, cependant, occasionner de nombreux dégâts chez les adultes.

Maladie potentiellement mortelle (5 à 10% de cas), le botulisme comporte trois formes : la toxi-infection alimentaire, le botulisme infantile et le botulisme par blessure. La prise en charge de la maladie chez l'adulte est surtout symptomatique. Les enfants atteints de botulisme peuvent recevoir des antibiotiques. Une antitoxine est également disponible, mais elle doit être administrée très tôt.

Symptômes du botulisme

La faiblesse musculaire caractéristique du botulisme commence au niveau des muscles contrôlés par les nerfs crâniens. Un groupe de 12 nerfs contrôlent le mouvement des yeux, les muscles faciaux, le mâchage des aliments et leur avalement.

On assiste à un trouble de la vision, l'abaissement des deux paupières, la perte de l'expression du visage, l'incapacité d'avaler des aliments et des difficultés à parler. La faiblesse s'étend par la suite aux bras et aux jambes. En cas de botulisme sévère, on observe une réduction du mouvement des muscles respiratoires, qui conduit fatalement à une dyspnée et finalement au coma.

En plus de son action sur les muscles à contrôle volontaire, le botulisme affecte également les processus automatiques du système nerveux. La sécheresse de la bouche, qu'on observe, provient, en fait, d'une baisse de la production de salive. L'hypotension orthostatique (hypotension en position debout) et la constipation sont également le résultat de la perturbation de ces processus nerveux.

Les symptômes typiques du botulisme infantile incluent une faiblesse généralisée, la constipation, la léthargie, des difficultés à s'alimenter et des pleurs au son altéré.

Traitement du botulisme

Le traitement primaire du botulisme se fait au moyen d'une antitoxine pour contrer les effets de la toxine secrétée par la bactérie. Cette antitoxine est, en fait, constituée d'anticorps humains. Elle doit être administrée très tôt (dans les 24 heures après l'infection) pour être efficace.

A cette antitoxine s'ajoutent des soins palliatifs destinés à endiguer les symptômes. Ainsi, le patient doit être soumis à une ventilation artificielle durant plusieurs semaines, en cas d'insuffisance respiratoire.

Un lavage gastrique ou des lavements peuvent permettre de réduire la population pathogène chez les patients atteints de botulisme alimentaire. Chez les enfants atteints de botulisme, des antibiotiques sont nécessaires en vue de détruire les colonies du pathogène logées dans le tube digestif. La chirurgie est utilisée en vue d'extraire les bactéries en cas de botulisme par blessure.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.