2 juillet 2014 AccueilMaladiesInfectionsSyndrome bouche-main-pied

Comment éviter ou traiter le syndrôme bouche-main-pied ?

Le syndrome bouche-main-pied est une maladie virale qui affecte généralement les enfants de moins de 5 ans. Cependant, il peut aussi se manifester chez les adultes. Cette pathologie ne constitue donc pas un danger réel pour la santé de l’enfant, mais il est parfois douloureux. La maladie ne dure pas plus d’une semaine. Heureusement, la majorité des enfants développent, en grandissant, une immunité face au virus qui cause la maladie.

Le syndrome bouche-main-pied est provoqué par des virus (virus Coxsackie A16, A6 ou A10, entérovirus 71) appartenant à la famille des entérovirus. Il s'agit d'une pathologie très contagieuse.

Causes et mode transmission

Le virus se propage facilement par la toux et les éternuements. Lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue, elle rejette des sécrétions nasales, des fluides, des cloques, de la salive sous forme de gouttelettes, qui peuvent être inhalées par une autre personne ou contaminer des surfaces, des objets et même les aliments. En outre, la contamination peut se faire par le contact avec les selles d'une personne infectée.

Symptômes du syndrome bouche-main-pied

Les signes de cette infection débutent 3 à 6 jours après la contamination par le virus. Le syndrome bouche-main-pied est une maladie bénigne car les symptômes sont légers et ne durent que quelques jours.

Le mal commence par une fatigue accompagnée d'un mal de gorge ou d'une fièvre élevée (39 °C). Par la suite, des plaies peuvent survenir dans la bouche (provoquant une déglutition douloureuse et difficile), sur les mains, les pieds, et parfois les fesses.

Dans certains cas, ces signes peuvent être suivis d'une éruption cutanée. D'autres fois, l'infection peut conduire à des complications comme la déshydratation ou des inflammations au niveau du cerveau (méningite virale et encéphalite).

Diagnostic et traitement

Le diagnostic du syndrome bouche-main-pied peut être établi par un médecin à partir de la description des symptômes (présence de plaies ou ampoules, éruption cutanée) et l'âge du patient (surtout enfant de moins de 5 ans). Mais pour une confirmation ou déterminer avec exactitude le virus responsable de la pathologie, le médecin peut pratiquer une biopsie c'est-à-dire l'examen au microscope d'un prélèvement de gorge ou de selles.

Comme indiqué plus haut, le syndrome main-pied-bouche est une affection bénigne et ne nécessite généralement pas de traitement. Cependant, cette affection est souvent douloureuse et pose un problème de déglutition chez le sujet. Et dans ce cas, on peut recourir à un traitement médicamenteux pour soulager l'enfant. Il faudra donc lui administrer de l'acétaminophène ou de l'ibuprofène pour calmer la douleur et la fièvre. L'aspirine est à éviter.

En cas de déshydratation sévère, l'administration de fluides par intraveineuse peut s'avérer très utile. Il est aussi recommandé de lui donner comme boissons, des liquides frais pour réduire les maux de gorge. Il faut surtout éviter les aliments acides ou épicés et le jus d'orange qui peuvent contribuer à l'apparition de plaies dans la gorge.

Prévention du syndrome bouche-main-pied

Pour éviter la contamination ou la prolifération de la pathologie, certaines mesures préventives doivent être observées. La première mesure consiste à se laver soigneusement les mains avec du savon ou de l'alcool après chaque usage des toilettes ou après avoir changé la couche du nourrisson.

Il faut aussi veiller à désinfecter les espaces communs (toilettes, cuisine) avec de l'eau de javel pour tuer tout germe. En raison de la contagiosité du syndrome bouche-main-pied à l'école, l'isolement des enfants infectés jusqu'à leur guérison complète est indispensable.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.