8 juillet 2014 AccueilMaladiesInfectionsOtite chez l’enfant
Otite chez l'enfant

Sections de l'article

  1. Symptômes
  2. Diagnostic
  3. Traitement

L’otite chez l’enfant : causes, symptômes et traitement

L’otite désigne l’ensemble des infections et inflammations qui atteignent les parties externe, moyenne et interne. C’est une maladie fréquente chez l’enfant. L’otite peut avoir une origine virale ; c’est notamment le cas de l’otite moyenne aiguë congestive. Elle peut être aussi provoquée par des maladies comme la rhinopharyngite ou l’angine chez l’enfant. De même, certains champignons (Candida albicans et Aspergillus niger) habituellement présents dans le conduit auditif de l’homme peuvent devenir pathogènes et entraîner des otites externes. L’otite moyenne aiguë est due à cinq espèces bactériennes chez l’enfant : bacille de Pfeiffer, pneumocoque, Moraxella catarrhalis, streptocoques et le staphylocoque doré.

Cette inflammation auriculaire qui affecte l'une ou les deux oreilles, peut être aiguë ou chronique. Le traitement de cette affection fait appel à des antibiotiques.

Symptômes

Chez l'enfant, l'otite est souvent précédée d'un écoulement nasal qui peut durer quelques jours. Puis apparait l'otite, qui se manifeste principalement par une douleur brutale et violente de l'oreille affectée. Parfois, ces signes sont accompagnés de bourdonnements et d'une baisse de l'audition (hypoacousie) du côté douloureux. Dans certains cas, et surtout s'il y a perforation du tympan, l'enfant peut présenter un écoulement de pus ou de sang par l'oreille.

Lorsqu'un enfant est atteint de l'otite, il se touche régulièrement l'oreille, signe auquel la mère doit faire attention pour consulter un pédiatre. En outre, d'autres signes comme le mal de gorge, la fatigue, le mal de tête, la fièvre, les pleurs, le refus du biberon, la diarrhée, les vomissements et des troubles du sommeil sont autant de faits évocateurs de la présence d'une otite chez l'enfant.

Faute de traitement adéquat, l'otite peut conduire à des complications comme la paralysie faciale (qui disparaît après la guérison de l'otite), la méningite purulente ou la labyrinthite qui se caractérise par des vertiges, des vomissements et une surdité.

Diagnostic

L'examen des tympans de l'enfant par le médecin, au moyen d'un otoscope, est essentiel pour établir le diagnostic de l'otite. Lorsque le tympan est rougeâtre et qu'il n'y a pas d'épanchement derrière le tympan : il s'agit d'une otite moyenne aiguë congestive.

Cependant, lorsque le médecin n'arrive pas à examiner le tympan, il recommande l'enfant auprès d'un spécialiste en ORL, mieux équipé de matériel spécifique pour déceler le mal.

Traitement

En général, on traite l'otite par l'antibiothérapie. L'antibiotique de référence est l'amoxicilline. Cependant, lorsque ce traitement ne produit pas l'effet escompté après quatre jours, l'association amoxicilline-acide clavulanique est nécessaire pour venir à bout de la maladie.

Si l'enfant présente une allergie aux antibiotiques de la famille de l‘amoxicilline, le médecin pourra prescrire de la cefpodoxime, de l'érythromycine-sulfafurazole ou du cotrimoxazole.

Il faut noter que le traitement par le biais de gouttes auriculaires contenant des antibiotiques n'est pas généralement efficace dans le traitement des otites moyennes aiguës. Elles ne peuvent être employées que dans le cas des otites externes (n'affectant pas le conduit auditif).

Dans les cas sévères (récidives d'otite moyenne aiguë ou d'otite chronique), l'antibiothérapie sera accompagnée de l'élimination des facteurs favorisant des récidives par l'ablation des végétations (adénoïdectomie), la pose d'aérateurs transtympaniques, prise en charge des allergies.

Pour une guérison complète de l'enfant, certaines règles doivent être observées. Il faut tout d'abord nettoyer le nez afin de limiter la durée de l'infection. Ensuite il faudra éviter de fumer auprès de l'enfant car cela risque d'aggraver le mal. Enfin, il est indispensable respecter la posologie et la durée du traitement. Pour éviter toute rechute, il est déconseillé d'arrêter traitement même si la santé de l'enfant s'est améliorée.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.