16 juillet 2014 AccueilMaladiesPneumopathiesGrippe aviaire

La grippe aviaire, symptômes, diagnostic, traitement et prévention

Qualifiée par certains chercheurs de peste aviaire, la grippe aviaire est une maladie infectieuse respiratoire très contagieuse. Le virus de cette grippe est en mutation constante. La grippe aviaire désigne aussi différentes formes du virus de la grippe qui infecte les oiseaux sauvages et domestiques.

Deux types de virus ont été fortement médiatisés en raison de leur dangerosité et de leur transmissibilité à l'homme : le virus H5N1 (2004) et le virus H1N1(2009). La grippe H1N1 a été classée dans la catégorie des pandémies par l'OMS vu son ampleur. Le traitement se fait principalement à base d'antiviraux. Toutefois, la prévention reste le meilleur moyen de rester en bonne santé.

Symptômes et mode de transmission

Les symptômes de la grippe aviaire sont identiques à celles de la grippe qui affecte ordinairement les hommes. Il s'agit notamment d'une fièvre élevée (plus de 38 °C), d'éternuements, d'un mal de gorge, d'une toux, de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, de fatigue importante, de congestion suivie d'écoulement nasal, de perte d'appétit, de vomissements et de diarrhées.

En général, ces signes disparaissent environ dix jours après leur apparition. Toutefois, la fatigue et la toux peuvent parfois persister jusqu'à trois semaines. La grippe aviaire peut conduire à des complications plus importantes, notamment une surinfection pulmonaire par le pneumocoque.

En principe, la grippe aviaire est une pathologie qui affecte les oiseaux. Mais, elle peut se transmettre à l'homme. La transmission s'effectue principalement par voie aérienne lors des toux et des éternuements.

On a cru, pendant longtemps, que la transmission de la maladie à l'homme se faisait lorsque ce dernier vit à proximité des volailles et des porcs contaminés. Mais, des études génétiques très poussées sur cette maladie ont révélé que le virus peut passer directement des oiseaux sauvages à l'homme sans hôte intermédiaire de l'homme (cochon, volaille, chat).

Diagnostiquer la grippe aviaire

Lors de l'épidémie de 2009, des tests ont été élaborés par des laboratoires pour diagnostiquer toutes les souches grippales de l'homme et de l'animal. Il s'agit notamment du test BinaxNOW, du test Directigen EZ Flu A+B et du test QuickVue Influenza. Ces tests sont fiables et rapides (résultats en 15 minutes).

Traiter et prévenir la grippe aviaire

En général, la majorité des patients guérit spontanément dans les sept à dix jours suivant les premiers symptômes. Mais un traitement médicamenteux existe. Le traitement est symptomatique et se fait essentiellement à base de paracétamol. Pour les cas plus sévères, les médecins prescrivent des médicaments antiviraux comme l'oseltamivir (Tamiflu) ou le zanamivir (Relenza).

Il existe deux moyens de protection : le masque chirurgical et le vaccin. Deux types de masques (FFP2 et FFP3) ont été conçus pour se protéger du virus de la grippe aviaire. Portés par des personnes contaminées, ces masques limitent la prolifération du virus dans l'air par la toux et les éternuements. Mais le masque n'est efficace que si on sait s'en servir.

En outre, un vaccin a été fabriqué pour éviter la contamination par le virus la grippe aviaire. Mais ce vaccin ne semble pas faire l'unanimité. Par ailleurs, l'une des mesures préventives les plus recommandées reste le lavage des mains avec du savon ou des solutions hydro-alcooliques pour se désinfecter les mains après tout contact physique avec une personne infectée.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.