16 juin 2014 AccueilMaladiesMaladies sexuelles et gynécologiquesChancre mou

Prévenir et traiter le chancre mou

Le chancre mou est une infection bactérienne qui se caractérise par des plaies douloureuses sur la peau, les muqueuses du pénis, la vulve, l’urètre et l’anus. Très contagieuse, cette maladie se transmet par des relations sexuelles non protégées comme tous les MST. Un traitement antibiotique peut le faire disparaître rapidement.

Le chancre mou est une maladie sexuellement transmissible causée par la bactérie . Bien qu'il soit répandu dans le tiers-monde, on le retrouve aussi dans les pays développés. Il survient plus chez les hommes incirconcis et hétérosexuels que chez les femmes. Le nom « chancre mou » se réfère à des plaies ou des lésions caractéristiques qui apparaissent sur les organes génitaux.

Causes et symptômes

Le chancre mou affecte les personnes sexuellement actives, et qui ont des rapports sexuels non protégés. C'est ainsi que Haemophilus Ducreyi, qui est à l' origine de la maladie se transmet par voie vaginale, orale et anale durant les rapports sexuels. Cette bactérie peut également pénétrer dans l'organisme en passant par la peau, à travers une plaie. Il trouve alors dans l'organisme un environnement favorable pour se développer rapidement grâce à la chaleur, l'humidité et certain nutriments.

L'infection commence généralement 3-7 jours après avoir la contamination lors des rapports sexuels. On observe des petit boutons ou lésions rouges, qui se transforment rapidement en pustules. Elles s'agrandissent et se remplissent de pus jusqu'à ce qu'elles rompent, laissant un ulcère douloureux. Si elles ne pas traitées, 50% des cas développent des ganglions lymphatiques infectés, qui deviennent de grands morceaux durs et douloureux.

Chez l'homme, c'est surtout sur le prépuce que l'on trouve le chancre mou, pouvant provoquer parfois un paraphimosis .Le chancre mou peut aussi apparaître sur le gland, ainsi que sur le corps du pénis, ou à la sortie de l'urètre, l'anus et le rectum peuvent aussi être atteints tout comme le scrotum et les cuisses.

Chez les femmes, les ulcères peuvent être situés sur les lèvres, les cuisses, le périnée et le col de l'utérus. Les femmes ont généralement des symptômes moins spécifiques tels que les pertes vaginales, des rapports sexuels douloureux et des saignements rectaux. Certaines femmes peuvent avoir une infection, mais se plaindre de l'absence de symptômes.

Prévention et traitement

Le chancre mou se traite uniquement avec des antibiotiques. Une amélioration doit normalement se faire sentir 7 jours après que les antibiotiques appropriés aient été administrés. Toutefois, les personnes infectées par le VIH peuvent réagir plus lentement à certains traitements.

Ce ne sont pas toutes les personnes qui répondent au traitement dans les 7 jours ; ce qui nécessite parfois une réévaluation en fonction des cas. L'application répétée de pansements à l'eau saline sur les ulcères et le phimosis préviennent l'infection bactérienne secondaire. L'ulcère peut être nettoyé et traité pour réduire le gonflement avant de commencer le traitement par antibiotiques. Dans certains cas, le traitement chirurgical est nécessaire pour drainer des ganglions infectés.

L'activité sexuelle ne devrait pas avoir lieu avant que toutes les lésions soient complètement guéries. Toutefois, les comportements sexuels sécurisés peuvent réduire les risques.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.