19 juillet 2014 AccueilMaladiesDermatosesAphtose

L’aphtose, une agglomération d’ulcérations douloureuses

L’aphtose est une maladie caractérisée par la présence de nombreux aphtes, qui sont de petites lésions ou ulcérations douloureuses. Ces dernières affectent certaines parties du corps et évoluent par poussées.

L'aphtose peut être due à des facteurs héréditaires, un changement hormonal (en cas de grossesse), une infection bactérienne ou une allergie alimentaire. Des traitements existent, mais il importe d'observer les règles de prévention car « mieux vaut prévenir que guérir. »

Symptômes et signes de l'aphtose

L'aphtose est une agglomération de petites ulcérations douloureuses, entourées d'une zone rouge. Ces aphtes se situent généralement sur les lèvres, la langue, la face interne des joues, les gencives, le palais ou au fond de la gorge. Elles provoquent une sensation désagréable de brûlure. Leur guérison est habituellement spontanée, en une ou deux semaines. Elle peut affecter la bouche, les organes génitaux, les yeux, le tube digestif.

Selon les endroits qu'elles touchent, on distingue : l'aphtose buccale, l'aphtose bipolaire ou aphtose de Neumann (présence simultanée d'aphtes buccaux et génitaux), les stomatites aphteuses, La grande aphtose de Touraine ou syndrome de Behcet (association des aphtes buccaux, génitaux, lésions cutanées, atteintes viscérales, oculaire).

Causes de l'aphtose

De nombreux facteurs sont à l'origine de l'aphtose même si la cause réelle reste, à l'heure actuelle, indéterminée. Elle peut être due à une allergie ou sensibilité à la consommation de certains aliments (noix, fraises, épices, certains fromages (gruyère), crustacés), à des médicaments (aspirine, antibiotiques, psychotropes, antimitotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens) ou à certains dentifrices.

De même, l'aphtose peut trouver sa source dans une mauvaise hygiène buccodentaire, des irritations dans la cavité buccale ou certaines circonstances (grossesse, puberté, stress, les traumatismes favorisent les aphtes. Par ailleurs Certaines recherches ont révélé que le stress, une carence en fer ou en vitamine B12 sont susceptible de favoriser cette affection.

Certaines aphtoses sont héréditaires (aphtes buccaux) et d'autres sont le signe ou symptômes de certaines maladies comme les Infections bactériennes, les inflammations intestinales, infection par le VIH, maladie de Behçet).

Diagnostic, traitement et prévention de l'aphtose

L'examen du malade permet, dans la majorité des cas, de déceler un cas d'aphtose chez le patient. Cependant, le médecin traitant peut, en fonction de la localisation de l'aphtose, orienter le patient vers des spécialistes (gynécologue, chirurgien-dentiste, ORL, stomatologue, dermatologue). Pour confirmer l'existence d'une aphtose, les médecins peuvent avoir recours à des examens sanguins ou à une biopsie (prélèvements locaux).

Plusieurs précautions sont à prendre pour éviter la survenance d'une aphtose. Il faut tout d'abord, avoir une hygiène buccodentaire (brossage régulier des dents). Ensuite, il faut éviter ou limiter la consommation de certains aliments (noix, pommes, gruyère, fruits secs, noisettes, agrumes, ananas, fruits rouges acide) pour ne pas déclencher la maladie.

En ce qui concerne le traitement, il faut noter que la plupart des aphtes sont bénins et disparaissent spontanément. Mais certaines formes constituent une pathologie, qui nécessite une prise en charge médicale. Il existe des traitements à base de gels anesthésiques (par application locale) pour soulager les symptômes comme la douleur. Toutefois, en présence d'une forme sévère, les spécialistes peuvent prescrivent un traitement anti-inflammatoires (colchicine, anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticothérapie).

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.