6 août 2014 AccueilMaladiesMaladies et troubles dentairesSécheresse buccale

Remédier à la sécheresse buccale

Caractérisée par le manque de salive ou une diminution anormale de la quantité de salive qui ne parvient pas à humidifier suffisamment la bouche, la sécheresse buccale peut être passagère ou durable. Cette sensation collante et sèche dans la bouche peut être liée à plusieurs causes, notamment, l’âge, la prise de certains médicaments, certaines pathologies (le syndrome de Sjörden, la maladie d’Alzheimer, etc.), le tabagisme, une déshydratation qui survient à la suite d’une fièvre ou d’une diarrhée.

L'élimination des causes liées à une sécrétion salivaire insuffisante, voire inexistante, peut atténuer la sécheresse buccale qui peut être soulagée par des traitements médicamenteux, des produits de soin bucco-dentaires ou des mesures non-médicamenteuses.

Les traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux adaptés à la sécheresse buccale dépendent des causes jacentes. En présence d'un dysfonctionnement des glandes salivaires qui produisent une quantité insuffisante de salive, des médicaments peuvent être prescrits en vue d'atténuer la sécheresse buccale.

Les sialagogues sont des médicaments qui favorisent l'accroissement de la sécrétion salivaire insuffisante ; ils augmentent ainsi la salivation. Ces médicaments améliorent le fonctionnement des glandes salivaires.

Les correcteurs des insuffisances salivaires sont également bien indiqués lorsqu'il y a une réduction du flux salivaire ou une absence de sécrétion. Certains substituts salivaires sont vendus sans ordonnance médicale dans les pharmacies, d'autres substituts salivaires requièrent un avis médical. Ils sont caractérisés par une composition proche de celle de la salive. Ils humidifient la bouche et apaisent la sécheresse buccale. Ces agents humidifiants qui permettent une hydratation de la muqueuse buccale se présentent sous plusieurs formes (gel, liquide).

Aussi, lorsque la cause de la sécheresse est liée aux effets secondaires de certains médicaments qui diminuent la quantité de salive, il convient d'arrêter la prise du médicament en question ou de modifier la posologie.

Les produits de soin bucco-dentaire

Des infections bucco-dentaires telles que les caries dentaires, peuvent résulter d'un manque de salive. C'est pourquoi en présence d'une sécheresse buccale, il importe de prévenir ces infections en ayant une excellente hygiène buccale et d'avoir recours aux produits bucco-dentaires conçus pour les sujets aux prises avec la sécheresse buccale.

L'avis d'un chirurgien-dentiste est parfois nécessaire pour la prescription des ces produits qui sont vendus dans les pharmacies. Il s'agit des dentifrices, des gels humectants, des sprays buccaux, des bains de bouche qui améliorent le confort buccal et humidifient les muqueuses de la bouche. Ces produits renferment des actifs qui stimulent la salivation, permettent de rétablir l'hydratation, de protéger la bouche et de soulager l'inconfort provenant d'une sécheresse buccale.

Les mesures non-médicamenteuses

Certaines habitudes doivent être cultivées afin de maintenir une bonne hydratation et de soulager la sécheresse buccale. Elles sont liées à des attitudes qui favorisent l'humidification de la bouche, à la consommation de certains aliments et boissons qui sont bénéfiques aux personnes aux prises avec la sécheresse buccale et à la restriction de certaines substances particulièrement déshydratantes.

  • L'humidification de la bouche

Il importe d'adopter des mesures qui favorisent une humidification de la bouche en prenant fréquemment de petites gorgées d'eau ou en buvant beaucoup d'eau après avoir bavardé pendant un temps relativement long. Le recours à l'eau pulvérisée ou au rinçage fréquent de la bouche permet également d'humidifier la cavité buccale. Au cours de la journée, il est important d'absorber souvent de l'eau ou des jus de fruit. Ces mesures visant à préserver l'humidité de la bouche peuvent être associées à l'installation d'un humidificateur d'atmosphère dans la chambre à coucher dans le but d'accroitre l'humidité dans l'air.

  • La consommation ou la restriction des certains aliments ou boissons

Certains aliments peuvent favoriser l'activation de la salive et apporter un soulagement à la bouche sèche. Ainsi, la sécheresse buccale peut être combattue à travers la consommation de certains aliments, notamment certains fruits (les ananas, les oranges, les melons), les fruits caractérisés par une saveur acide (les agrumes), les noyaux de certains fruits (les olives, les cerises). Les fruits stimulent la production de la salive, surtout lorsqu'ils sont frais et nécessitent une longue mastication. La mastication de la gomme sans sucre et le fait de sucer un bonbon acidulé, les pastilles sans sucre, permettent également d'activer la salivation.

D'autres aliments limitent la production de la salive. Il est ainsi conseillé d'éviter ou de réduire la consommation des aliments épicés, salés ou secs (les fruits secs) ou très sucrés (les sodas). Ces aliments ainsi que le tabac et l'alcool dessèchent la bouche. Il importe également de réduire ou de cesser la consommation des saveurs amères, des aliments ou des boissons contenant de la caféine (thé, café, colas). Ils particulièrement déshydratants et limitent la production de la salive. Il convient d'éviter le tabac et les boissons alcoolisées ou les bains de bouche contenant de l'alcool lorsqu'on a la bouche sèche.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Maladies et troubles dentaires

Santé Doc