29 novembre 2014 AccueilMaladiesMaladies et troubles dentairesTartre dentaire

Tartre dentaire : installation, impacts sanitaires et élimination

Lorsque la plaque dentaire se minéralise, elle se transforme en tartre dentaire. Il s’agit du stade final du processus de calcification de la plaque dentaire. Au passage, la plaque dentaire est une substance blanchâtre qui se développe sur les dents et les gencives sous l’effet de bactéries présents naturellement dans la bouche et de résidus d’aliments. Il ne faut pas confondre celle-ci au tartre qui apparait lorsqu’elle (la plaque dentaire) n’a pas été éliminée. Le tartre a en principe un aspect clair. Toutefois, la consommation fréquente de certains produits comme le tabac, le café et le thé peut changer son apparence au point de lui donner une teinte brun foncé. Cette formation ne doit pas être négligée car elle est en cause dans la survenue de maladies bucco-dentaires, de perte de dents chez les adultes et aussi de mauvaise haleine.

On distingue deux types de tartre dentaire. Celui généralement de couleur blanchâtre bien visible à l'œil nu aussi bien sur la dent que les gencives est dénommé « tartre supra-gingival ». Ce dépôt est aussi repéré sur la racine de la dent, au niveau des poches parodontales et épargne les gencives. On parle dans ce cas de « tartre sous-gingival » reconnaissable par son aspect plus foncé. Ce type de tartre est le plus dangereux. Une bonne hygiène bucco-dentaire est conseillée pour éviter ces différents tartres.

Formation

C'est principalement au niveau de la face linguale – du côté de la langue – des incisives inférieures que se forme le tartre. La minéralisation de la plaque dentaire est facilitée par la salive de la glande submandibulaire qui présente une forte concentration de calcium.

Le tartre apparait aussi sur la face vestibulaire, c'est-à-dire du côté de la joue, au niveau des premières molaires supérieures. Sa présence est rare à d'autres endroits. Mais si la qualité de l'hygiène bucco-dentaire laisse à désirer, toutes les dents peuvent être envahies par le tartre.

Pathologies engendrées

La gingivite est la principale maladie parodontale entrainée par le tartre. Celle-ci peut se muer en parodontite en cas de gravité. Le tartre peut provoquer plusieurs autres soucis de santé. Toutefois, les mécanismes liés à l'apparition de ces problèmes ne sont pas encore bien déterminées.

Les scientifiques affirment par exemple que le tartre est la base des pathologies cardiovasculaires telles que l'infarctus du myocarde, l'hypertension artérielle systolique et les accidents vasculaires cérébraux.

Ils soutiennent aussi que les diabètes de type 1 et de type 2 peuvent être causés par ce dépôt dentaire, de même que les affections bronchopulmonaires comme les pneumonies. Il est soupçonné également l'implication du tartre dans les accouchements prématurés et les petits poids constatés à la naissance.

Elimination

Lorsqu'il est question d'une plaque dentaire, une bonne hygiène bucco-dentaire peut permettre de régler le problème. Ce n'est cependant pas le cas avec le tartre dont l'élimination n'est pas possible avec une brosse à dents. Une visite chez le dentiste est nécessaire pour un détartrage, une opération qui peut être réalisée avec des ultrasons, un grattoir ou une curette.

Prendre rendez-vous avec ce spécialiste de santé est indispensable au moins deux fois dans l'année pour des séances de détartrage complet. La plaque dentaire s'incruste souvent entre les dents, des endroits exigus au niveau desquels le tartre peut aussi se développer. Il est conseillé dans ce cas d'utiliser un fil dentaire afin de l'éliminer.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Maladies et troubles dentaires

Santé Doc