26 novembre 2014 AccueilMaladiesMaladies et troubles dentairesTrismus et soins homéopathiques

Soigner le trismus par l’homéopathie

Le trismus est une contraction non volontaire des muscles masticateurs élévateurs de la mâchoire inférieure. Cette contraction peut être temporaire ou permanente. Les personnes atteintes par cette pathologie ne peuvent pas ouvrir complètement la bouche. Un traitement homéopathique approprié permet de réduire les effets de cette maladie.

Le trismus vient du mot grec « trismos » qui veut dire grincement. En médecine, ce terme est employé pour désigner un dysfonctionnement des muscles de la mandibule empêchant ainsi l'ouverture totale de la bouche. Lors d'une ouverture totale de la bouche, l'espace entre les incisives de la mâchoire supérieure et inférieure est de trois à quatre doigts. Les personnes atteintes par le trismus ne sont pas en mesure d'ouvrir leur mâchoire à plus de deux doigts.

Les symptômes d'un trismus peuvent bouleverser le quotidien de la personne malade. Celle-ci ne sera plus capable de s'alimenter correctement. Le manque de mobilité de la mâchoire empêche l'individu de prendre des bouchées suffisantes. Celui-ci aura tendance à consommer que des aliments liquides (soupe, bouillon, etc.). Le trismus peut également influencer la diction ou l'articulation des mots. Il sera également difficile pour l'individu d'avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Il demeure plusieurs facteurs capables de provoquer un trismus.

Les causes d'un Trismus

Le trismus peut être de cause locale (affections ou traumatisme touchant directement la mâchoire) ou de cause générale (maladies ou état touchant le corps dans son ensemble). Les causes locales peuvent être des infections bucco-dentaires, les traumatismes dus aux interventions chirurgicales (extractions de dents de sagesse), les fractures ou les luxations de la mâchoire. Au niveau des causes générales, on retrouve les pathologies telles que le tétanos et la rougeole. Certains produits pharmaceutiques comme les amphétamines et les neuroleptiques sont également susceptibles d'engendrer un trismus.

Le traitement homéopathique du trismus

Le remède fréquemment employé pour traiter le trismus est l'Arnica Montana 15 CH. Il permet de réduire les douleurs liées à l'ouverture de la mâchoire. Il est recommandé de prendre une dose du remède durant 5 jours. Le produit homéopathique peut être associé à un autre remède : l'Hypericum. Cela permettra d'améliorer l'efficacité du traitement. Il est disponible sous forme d'huile de massage pour un traitement local du trismus.

Le Cheiranthus Cheiri 15 CH est aussi utilisé pour traiter le trismus. Il est conseillé de prendre 5 granules du produit quatre fois dans la journée. Le traitement à base du produit se fait sur 3 jours. Pour réduire les troubles des muscles faciaux, le Cuprum metallicum est préconisé. Il faut prendre quotidiennement 5 granules du produit. Le traitement peut être réalisé à chaque apparition des crises.

L'ankylose de l'ATM et le trismus

Il est important de dissocier le trismus de l'ankylose de l'ATM (Articulation Temporo Mandibulaire). Il s'agit d'une constriction des mâchoires provoquée par des facteurs particuliers. En effet, une personne atteinte de trismus peut retrouver la capacité d'ouvrir la bouche à la suite d'une anesthésie générale. Cependant, la personne atteinte d'ankylose retrouve l'usage de la bouche après le traitement de la cause de l'affection.

Les complications

En cas de persistance des douleurs à la mâchoire, il est recommandé de consulter un médecin. Il est également conseillé de consulter un spécialiste en homéopathie pour éviter les interactions avec les produits.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Maladies et troubles dentaires

Pathologies

Santé Doc