27 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesRétinopathie et soins homéopathiques

Traiter la rétinopathie par l’homéopathie

Par opposition à la rétinite, la rétinopathie désigne un corolaire d’affections oculaires non infectieuses qui touchent la rétine. Cette dernière est une fine membrane sensible, qui tapisse l’intérieur du globe oculaire. Cette membrane photosensible est responsable de la captation des faisceaux lumineux, de la vision monochrome et de la vision en couleur.

En cas de rétinopathie, on assiste à une fissuration et une inflammation des capillaires qui drainent la rétine. L'hémorragie, qui s'ensuit, impacte négativement la vision. Le patient ressent une vive douleur au niveau de l'œil affecté et voit flou.

La maladie est multiformes et ses causes sont diverses. Elle peut affecter aussi bien les nouveau-nés que les adultes. Les prématurés la contractent lorsque leurs yeux sont exposés à de l'air excessivement riche en oxygène. La maladie peut être aussi induite par le diabète. Dans de rares cas, elle peut être la résultante d'une hypertension artérielle. L'exposition accidentelle à des rayons ionisants peut aussi conduire à une rétinopathie. La baisse de la vision qui s'ensuit peut aboutir à une cécité totale si la maladie n'est pas prise en charge de façon efficiente.

Remèdes homéopathiques contre la rétinopathie

Le traitement homéopathique de la rétinopathie varie en fonction des symptômes. Les rougeurs qui affectent la conjonctive peuvent être soulagées par l'administration de Hamamelis Virginiana à 5 CH et de Natrium Muriaticum. Une prise précoce d'Arnica Montana dilué à 9 CH permet de prévenir les hémorragies qui surviennent au cours de la maladie. Les doses sont hebdomadaires et le traitement doit s'étaler sur 6 mois.

Lorsque la rétinopathie est due à une élévation subite de la pression artérielle, on peut recourir à Secale Cornotum. La vision floue et la baisse de l'acuité visuelle peuvent être résorbées par Phosphorus à la dilution de 9 CH.

Si les douleurs qui accompagnent la rétinopathie s'aggravent au contact d'un objet chaud, le patient devra prendre Lycopodium clavatum à des dilutions comprises entre 5 et 9 CH. Si le malade a l'impression d'avoir du sable dans les yeux, Hamamelis Virginiana 5 CH est le remède le plus approprié. Le malade devra prendre 5 granules de ce remède matin, midi et soir.

Précautions et mise en garde

La rétinopathie est une pathologie grave et potentiellement handicapante. Sa prise en charge ne peut être faite à la légère. Le traitement homéopathique doit être suivi de près par un homéopathe confirmé.

Si la maladie se déclare chez un jeune sujet, il est préférable de recourir à un ophtalmologue. Cette précaution est également de mise si le patient larmoie intensément et présente du pus au niveau de l'œil.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc