20 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesHerpès traité par homéopathie

Traiter l’herpès par l’homéopathie

Maladie dermatologique infectieuse, l’herpès est dû à deux virus nommés respectivement Herpes Simplex Virus 1 (HSV1) et Herpes Simplex Virus 2 (HSV2). Cette maladie, qui touche principalement la peau et les muqueuses est efficacement traitée par l’homéopathie.

Cette maladie très contagieuse se traduit par une éruption cutanée au niveau de la zone affectée. Ces éruptions, en général constituées de boutons vésiculeux groupés se retrouvent habituellement dans des zones telles que les commissures des lèvres et la base du nez.

Chacun des deux virus HSV1 et HSV2 affectent des parties différentes du corps. Ainsi HSV1 est responsable des atteintes au visage, tandis qu'on attribue à HSV2 les atteintes génitales. La contamination est essentiellement interhumaine et le virus reste en dormance jusqu'à ce que des facteurs tels que l'asthénie, le stress ou un coup de soleil ne l'activent.

Le traitement dépendra notamment de la forme d'herpès et des symptômes ressentis par le patient. Ces traitements font le plus souvent appel à une combinaison de remèdes.

Traitements généraux

Ces remèdes permettent une prise en charge efficiente de toute forme d'herpès. Il s'agit de traitement de fond ayant pour but d'attaquer l'agent causal. Le remède de référence est sans nul doute Vaccinotoxinum 9 CH. Il faudra recourir à ce remède dès les premières manifestations. Une dose de ce remède suffira pour juguler toutes les formes d'herpès.

Vaccinotoxinum 9 CH pourra être éventuellement complété par Rhus toxicodendron 15 CH et Staphysagria 9 CH. Les doses comprendront 5 granules et elles devront être prises toutes les 2 heures pour Rhus toxicodendron 15 CH et toutes les 6 heures pour Staphysagria 9 CH.

Remèdes spéciaux

Le traitement de l'herpès génital fait appel à une combinaison associant Vaccinotoxinum 9 CH, Borax 9 CH et Rhus toxicodendron. Les doses seront constituées de 5 granules et les prises seront espacées de 2 heures. En cas d'intenses démangeaisons, ce traitement pourra être complété par Croton triglium 9 CH à la même dose.

Si l'herpès génital est doublé d'une sciatalgie, le patient devra associer Hypericum perforatum 9 CH au traitement de base. Pour les cas d'herpès génital survenant après une crise de nerf, Staphysagria 9 CH sera le traitement le plus approprié.

Pour traiter les symptomes de l'herpès

L'herpès touchant les lèvres et le visage de l'enfant peut être respectivement pris en charge par Natrum muriaticum 9 CH et Sulfur iodatum. Lorsque l'herpès affecte la vulve, il faudra recourir à Petroleum, Dulcamara ou Kreosotum. Face à un herpès cyclique, qui disparait pendant le printemps et réapparait durant l'hiver, Psorinum est le remède le plus approprié.

Précautions

Le recours à l'homéopathie peut, dans certains cas, être inapproprié. Ainsi les patients immunodéficients, les femmes enceintes et les nourrissons ne devraient par être soumis à un traitement homéopathique s'ils sont atteints d'herpès. L'herpès génital est une pathologie, qui accroit le risque d'IST. Sa prise en charge doit être immédiate et efficiente. La consultation d'un médecin est donc une nécessité.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc