18 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesPériarthrite et homéopathie

Traitement homéopathique de la périarthrite

Maladie articulaire affectant exclusivement les adultes, la périarthrite est une inflammation des muscles et des tendons qui meuvent les articulations. L’homéopathie reste de loin un recours thérapeutique efficient pour venir à bout de cette pathologie particulièrement douloureuse.

La périarthrite n'est pas à confondre avec une affection rhumatismale, quoique ces deux types troubles aient des symptômes très similaires. Contrairement au rhumatisme qui touche le cartilage, la périarthrite affecte plutôt les muscles, les bourses séreuses et les tendons périphériques des articulations. La tendinite est une forme de périarthrite qui affecte les tendons. L'épaule et la hanche sont des articulations très touchées par cette pathologie.

Les traumatismes sont considérés comme la cause principale de la périarthrite. La maladie se manifeste par une douleur lors de la mise en de mouvement de l'articulation touchée. Sourde au début, cette douleur devient aigüe, puis persistante. E l'absence d'une prise en charge rapide, la périarthrite mue en une inflammation chronique. A son stade final, cette pathologie peut handicaper le sujet en rendant impossible tout mouvement de l'articulation.

Traitement de la périarthrite de l'épaule

En homéopathie, soigner la périarthrite de l'épaule nécessite une combinaison de remèdes.

Si l'épaule droite est atteinte, Sanguinaria est le remède le mieux indiqué. Le traitement fait appel à la dilution 6 CH ; le patient devra en prendre 5 granules matin, 5 autres à midi et une même dose le soir. Sanguinaria est également efficace contre les cas de périarthrite qui dont l'intensité s'aggrave la nuit.

En cas d'atteinte de l'épaule gauche, il faudra opter pour Ferrum metallicum 6 CH, à raison de 5 granules matin, midi et soir.

Au cas où la pathologie affecte simultanément les deux épaules, Lycopodium 6 CH est le remède recommandé. Le patient doit en prendre 5 granules matin, midi et soir.

Si les analyses révèlent des dépôts calcaires au niveau de l'articulation, Solanum malacoxylon 6 CH devra être associé au traitement. Le traitement consistera en la prise de 5 granules par jour.

Prise en charge des cas de périarthrite s'aggravant avec l'effort

Les prescriptions pour la prise en charge de cette forme de périarthrite dépendent de paramètres tels que la fréquence et l'intensité des douleurs. Le traitement des cas de douleurs superficielles fait appel à une combinaison des traitements suivants : Ruta graveolens 5 CH, Symphytum 5 CH et Arnica montana 5 CH. En plus d'une mise au repos, le malade doit prendre 2 granules de chacun ces différents remèdes.

En cas de douleur persistant après l'effort, Rhus toxicodendron 5 CH sera le remède recommandé. Le traitement consistera en la prise de 3 granules 4 ou 5 fois par jour. Si les symptômes persistent durant plusieurs jours, ce traitement pourra être complété par l'administration de Hypercium 5 CH et de Bryonia Alba 5 CH.

Soins de la périarthrite avec œdème

Certaines formes de périarthrites peuvent être doublées d'un œdème douloureux, qui peut s'aggraver ou s'atténuer en présence de facteurs tels que la température. Ainsi, lorsqu'on ressent une vive douleur et que l'œdème rougit, il est conseillé de prendre Aconitum Napellus. Les cas de périarthrite s'aggravant en cas de mouvement peuvent, quant à eux, être traités par la prise de Belladona 9 CH. Lorsque des applications froides permettent d'atténuer la douleur, il faudra recourir à Apis mellifica. Si au contraire, ces douleurs sont exacerbées par le froid, Arsenicum album 5 CH est le remède le plus approprié.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc