18 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesTendinite et homéopathie

Traiter la tendinite par l’homéopathie

Inflammation d’un tendon entrainant de vives douleurs et perturbant le fonctionnement des articulations, la tendinite peut devenir chronique si elle n’est pas correctement prise en charge. Cette maladie, qu’on trouve fréquemment chez les sportifs de haut niveau et chez les personnes contraintes à effectuer des tâches répétitives, peut être prise en charge par l’homéopathie.

La tendinite résulte d'une inflammation du tendon. Cette inflammation se produit en général non loin des sites d'insertion des tendons, ce qui complique sérieusement le bon fonctionnement des articulations connexes.

L'une de ses manifestations les plus caractéristiques est une vive douleur au niveau du tendon défectueux. Ladite douleur s'intensifie lorsqu'on palpe la zone douloureuse ou lorsqu'on essaie d'effectuer le moindre mouvement. En cas de mouvement violent, le tendon peut se rompre. De même, si l'inflammation s'étend à la gaine synoviale, on peut assister au développement d'une ténosynovite. Les muscles avoisinant le tendon atteint peuvent également se raidir. L'une des causes les plus fréquentes est un échauffement insuffisant avant une activité physique intense.

Remèdes homéopathiques destinés à soigner la tendinite

La durée du traitement est d'environ 2 semaines. Les remèdes utilisés varient en fonction de la localisation du mal, de la cause et des symptômes extériorisés par le patient. Le malade doit en général prendre 5 granules de chacun des remèdes prescrits matin et soir.

Pour soulager les symptômes

En cas de raideur prononcée, de gêne du mouvement et de forte contracture, le patient est invité à prendre Causticum 7 CH. La dilution 5 CH de ce remède permet de traiter les cas se manifestant uniquement par une raideur. Cette sensation de raideur peut être également jugulée par la prise de Rhus toxicondendron 5 CH. Les douleurs s'atténuant après un changement de posture peuvent, quant à eux, être gérées par Ruta graveolens 5 CH. Si le tendon est enflé, il faut prendre Hedoema pulegioides 5 CH.

Pour soigner en fonction de la localisation du mal

Les cas de tendinite touchant la cheville, sont pris en charge par Ledum palustre 5 CH. Celles affectant l'épaule nécessitent la prise de Ferrum metallicum. 5 CH. La tendinite du poignet peut, elle, être traitée à l'aide d'Ammonium muriaticum. En cas de tendinite du genou, il faut recourir à pulmonaria 5 CH.

Pour traiter la cause

Le remède homéopathique Arnica montana permet de traiter des cas de tendinite résultant d'un intense effort. Si le mal apparaît après un mouvement violent et brusque, Rhus toxidendron sera le remède le plus approprié. Mais quand la tendinite provient d'une foulure ou d'une entorse, alors il faudra administrer Ruta graveolens au patient.

Prévenir la tendinite

Le respect de certaines règles élémentaires permet de se mettre à l'abri de cette pathologie très éprouvante. Tout effort intense et toute activité sportive doit être précédée d'un échauffement. Il faut également s'hydrater convenablement en buvant plus de 2 litres d'eau par jour. Les eaux riches en minéraux tels que le sodium, le potassium et le magnésium sont fortement conseillées. De même, les personnes devant passer leurs journées devant un écran sont encouragées à adopter des postures correctes.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc