16 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesUrticaire et homéopathie

Traiter l’urticaire par l’homéopathie

Allergie cutanée se manifestant en général après la prise de certains médicaments, l’urticaire peut être valablement prise en charge par l’homéopathie. Au nombre de ses manifestations les plus courantes, se trouvent la démangeaison et des éruptions cutanées caractérisées par l’apparition de papules rouges.

Le traitement de cette maladie incommodante et douloureuse dépend intrinsèquement de ces symptômes et fait généralement appel à une combinaison de remèdes homéopathiques.

Traiter les symptômes

Lorsque la peau arbore une teinte rosâtre et qu'elle a l'apparence de l'écorce d'une orange, Apis mellifica est le remède le mieux indiqué. La dilution conseillée est 15 CH et la dose recommandée est de 15 granules par heure, jusqu'à ce que les symptômes s'estompent.

Lorsque l'urticaire se manifeste par des œdèmes doublés de démangeaisons, il faut recourir à Urtica urens 7 CH. Le patient devra, dans ce cas prendre 5 granules et les prises seront espacées d'une heure. Le traitement devra se poursuivre jusqu'à ce que les symptômes s'améliorent.

Le traitement symptomatique peut également prendre en compte l'évolution des symptômes. Ainsi, lorsque ceux-ci s'aggravent la nuit ou s'améliorent au contact de l'eau chaude, la prise d'Arsenicum album est préconisée. Par contre, lorsque ceux-ci s'aggravent au toucher, il faudra recourir à Urtica urens.

Traiter en fonction des causes et facteurs

En plus des médicaments tels que l'aspirine et l'aspirine, l'urticaire peut être causée par divers facteurs. A leur nombre on compte certaines denrées alimentaires et les coups de soleil.

Le remède homéopathique Antimonium crudum est conseillé pour le traitement de l'urticaire survenant après l'ingestion de viande, tandis Fragaria est indiqué pour l'urticaire qui apparaît après la consommation de fraises.

Urtica urens permet, quant à lui, une prise en charge efficace de l'urticaire due à l'ingestion de poissons ou de coquillages.

Chloralum et Dulcamara sont respectivement utilisés pour traiter l'urticaire due au vin et au lait. L'urticaire attribuable aux excès de table peut être efficacement résorbée à l'aide d'Antimonium crudum.

L'urticaire résultant d'un coup de soleil est, quant à lui, traité par la prise de Natrum muriaticum.

Traitements généraux

L'urticaire se traduit par une production élevée d'histamine. Ce médiateur chimique, qui agit principalement au niveau du cerveau, de l'estomac et de la peau, est le principal responsable de cette réaction allergique. Elle est en particulier responsable des démangeaisons.

Les traitements généraux visent à réguler la sécrétion d'histamine. Histaminum est le traitement de référence. La dilution recommandée est 15 CH et la dose sera composée de 5 granules. Le patient devra prendre 3 à 4 doses quotidiennes et le traitement se poursuivra jusqu'à ce que les symptômes connaissent une nette amélioration.

Précautions

Si en dépit du traitement homéopathique, on n'observe aucune amélioration des symptômes ou que les symptômes s'aggravent, il est recommandé de consulter un médecin. Cette précaution devra être notamment observée si l'éruption cutanée couvre le visage et s'insinue dans des zones telles que les paupières.

La consultation d'un médecin sera également nécessaire en cas de symptômes tels que l'essoufflement ou l'enflure de la zone recouverte par les papules.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc