26 novembre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesKératoconjonctivite

Combattre la kératoconjonctivite par l’homéopathie

La kératoconjonctivite peut être sèche ou infectieuse. La forme sèche est provoquée par un manque de sécrétion lacrymale tandis que la forme infectieuse est une complication de la conjonctivite. L’affection peut se transmettre entre des espèces animales différentes. Cette zoonose est principalement diffusée par les insectes (les mouches). L’hôte peut être également en mesure de contaminer son entourage. La transmission se fait alors par les différentes sécrétions de celui-ci (les larmes, les sécrétions nasales, etc.).

Les personnes atteintes ont les yeux enflés. Ils sont parfois jaunes durant l'affection et rose durant la phase de rétablissement. Sous certaines conditions, il est possible que la guérison survienne au bout d'un mois. Néanmoins, la kératoconjonctivite est une affection à ne pas prendre à la légère. En effet, celle-ci peut causer des complications graves. Il peut être question de troubles de la vision ou de cécité complète.

Les symptômes de la kératoconjonctivite

L'affection se manifeste principalement par des irritations. La personne atteinte est sujette à des larmoiements. La kératoconjonctivite engendre également une sensation de gêne dans l'œil (sensation de sable dans les yeux). La pathologie s'exprime rarement par des douleurs.

Durant le sommeil, les sécrétions des yeux entraînent parfois l'accolement des paupières. L'affection touche les deux yeux à la fois. Cependant, un œil peut être plus atteint que l'autre.

La kératoconjonctivite se propage très rapidement. Il est donc important pour la personne malade et son entourage de prendre des mesures d'hygiène stricte pour circonscrire la propagation de la pathologie. La kératoconjonctivite peut être traitée par des méthodes médicales ou paramédicales comme l'homéopathie.

Les traitements homéopathiques disponibles

Pour traiter efficacement les différents types de kératoconjonctivite (forme infectieuse ou allergique), le produit homéopathique adéquat est l'Apis mellifica 5 CH. Le dosage recommandé est de 2 granules à ingérer 5 fois/ jour pendant deux jours. Passer les deux premiers jours de traitement, le nombre de prises par jour est de 3. La durée du traitement à l'Apis mellifica 5 CH est de 6 jours.

Dans le cas des kératoconjonctivites associées aux photophobies, il est recommandé d'opter pour l'Euphrasia officinalis 9CH. Suivant la gravité des symptômes, il faut prendre entre 2 à 3 prises par jour de 5 granules d'Euphrasia officinalis.

Le traitement se poursuit jusqu'aux termes des signes pathologiques. Pour les kératoconjonctivites accompagnées de douleurs, l'Arsenicum album 9 CH est la meilleure option. Le dosage du produit est de 5 granules à prendre 2 à 3 fois dans la journée.

Pour un traitement ciblé de la kératite, les produits conseillés sont le pyrogenium 5 CH, le Boribel 5CH et l'Argentum 5 CH.

Les mises en garde concernant le traitement

Il est important de mentionner que le traitement homéopathique sert à accompagner le traitement médical. Il est donc déconseillé de cuivre le traitement homéopathique sans l'avis d'un médecin. Si les symptômes de la kératoconjonctivite persistent malgré l'emploi des produits homéopathiques, il est également préconisé de consulter un spécialiste.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc