27 octobre 2014 AccueilMédecineMédecine douceHoméopathiePathologiesChémosis et soins homéopathiques

Soigner le chémosis par l’homéopathie

Le chémosis est un gonflement œdémateux de la conjonctive. Il est principalement caractérisé par l’exsudation de fluides par des capillaires oculaires excessivement perméables. En général, le chémosis est un signe non spécifique d’une irritation oculaire. La conjonctive enfle et prend une apparence gélatineuse. Très souvent, le contour de l’œil gonfle tellement que la fermeture des yeux devient difficile, voire impossible.

Le chémosis est généralement causé par des allergies ou des infections virales, incitant au frottement excessif des yeux. Le chémosis peut aussi survenir après une intervention chirurgicale de l'œil. La forme allergénique est le plus souvent récurrente. La maladie peut s'accompagner d'un prurit plus ou moins intense et il n'est pas rare que les paupières du malade enflent. Le fort larmoiement dont souffre le malade est l'origine de la perturbation de la vision.

Traitements homéopathiques du chémosis

En cas d'irritation de la paupière inférieure ayant pour cause un larmoiement excessif, il est conseillé de prendre Euphrasia officinalis 5CH. La dose unitaire sera constituée de 5 granules et le patient prendre cette dose chaque heure. Le traitement se poursuivra jusqu'à ce que les symptômes s'estompent. Il est également possible de traiter le chémosis à l'aide de collyre à base d'Euphrasia officinalis.

Au cas où le larmoiement n'occasionne pas d'irritation au niveau de l'œil, il faudra recourir au remède homéopathique Allium Cepa dilué en 5CH. Le chémosis peut être également pris en charge à l'aide du remède Apis mellifica. Les dilutions recommandées sont dans ce cas comprises entre 5 et 9 CH.

Le remède Kalium iodatum conviendra, quant à lui à la prise en charge de cas de chémosis présentant un œdème assez développé et un intense larmoiement.

Précautions et mise en garde

Le traitement homéopathique du chémosis est subordonné à la consultation d'un spécialiste. Ce dernier au vu des symptômes prescrira les remèdes appropriés. En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes après la mise en route du traitement homéopathique, le patient est vivement encouragé à s'attacher les services d'un ophtalmologue.

Cette prescription est notamment valable en cas de durcissement de l'œil ou d'altération brutale de la vision. Un malade souffrant, en plus du chémosis, de symptômes comme une rougeur au niveau du limbe, des vomissements et la nausée devrait aussi consulter un médecin

En vue d'éviter toute interaction médicamenteuse néfaste, les patients atteints de sclérose en plaque, de rhumatisme ou de diabète doivent prendre conseil auprès de leurs médecins traitant avant de recourir à l'homéopathie. Les femmes enceintes ne doivent pas recourir à ce type de traitement.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pathologies

Médecine douce

Santé Doc