26 novembre 2014 AccueilGrossesse et bébéBébéColiques du nourrisson

Soulager les coliques du nourrisson par l’homéopathie

Les coliques du nourrisson touchent principalement les bébés de 2 à 3 semaines. Ces douleurs intestinales surviennent de manière sporadique jusqu’au 6e mois. Les douleurs débutent généralement le soir ou juste après les repas. Elles sont responsables des pleurs et des insomnies de l’enfant. Selon les médecins, la cause de ces coliques serait en partie due à l’immaturité des organes digestifs de l’enfant. Le passage de la méthode d’alimentation fœtale (cordon ombilical et circulation sanguine) au moyen du système digestif est mis en cause.

Pour les spécialistes, les organes du système digestif dont l'intestin doivent se développer davantage. Le manque de motricité intestinale ou l'intolérance aux protéines contenues dans le lait de vache font partie des facteurs responsables des coliques. D'autres hypothèses prétendent que l'affection aurait des origines psychologiques. L'environnement ou les émotions ressenties par l'enfant pourraient être également la cause de ces coliques.

Symptômes des coliques du nourrisson

Les coliques du nourrisson sont à distinguer des diarrhées. En effet, la plupart des coliques n'entraînent pas obligatoirement des selles liquides. Les selles des bébés demeurent le plus souvent normales.

En général, les pleurs des bébés sont accompagnés de cris. Ceux-ci peuvent survenir plusieurs fois dans la journée. Ils se caractérisent également par leurs durées. Durant une colique, le nourrisson a aussi le ventre ballonné et à tendance à émettre des gaz. Ils s'agitent ou se tortillent beaucoup lorsqu'ils ressentent les douleurs au ventre.

Traitements homéopathiques

Le traitement homéopathique tente de réduire l'intensité des symptômes des coliques du nourrisson. Chaque remède permet donc de traiter un signe bien particulier de l'affection.

Le lycopodium clavatum est employé pour traiter les bébés dont les émissions de gaz ou les ballonnements sont fréquents. On le retrouve également dans les traitements de plusieurs troubles digestifs. Le dosage du lycopodium clavatum 5CH est de 5 granules.

En cas de hoquet juste après les tétées, il est conseillé de prendre le Cuprum metallicum 9CH. Ce remède à base de cuivre doit être pris à hauteur de 5 granules avant les tétées.

Pour les coliques accompagnées de constipations, le remède homéopathique adéquat est le Nux Vomica 9 CH (noix vomique originaire du sud-est d'Asie).

Le colocynthis 9 CH (coloquinte) et le Magnesia phosphorica (produit à base de phosphate) peuvent être administrés pour soulager les coliques du nourrisson. Leur utilisation n'est pas soumise à une indication particulière.

Les différents produits homéopathiques doivent être dilués dans de l'eau et donnés au biberon.

Nécessité de consulter un pédiatre

Pour éviter les complications ou déterminer la cause exacte des maux du nourrisson, il est impératif de voir un pédiatre. Ce spécialiste peut donner les raisons exactes du dysfonctionnement gastrique. il peut s'agir :

  • d'une erreur diététique,
  • de replis de la cavité intestinale,
  • d'une hernie,
  • d'une aérophagie due entre autres à des tétines larges,
  • d'un reflux gastro-œsophagien, etc.

En plus de dissiper les angoisses et inquiétudes des parents, le pédiatre donne également des conseils et recommande des techniques (balancement, massage, etc.) pour apaiser l'enfant.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Bébé

Pathologies