6 octobre 2014 AccueilGrossesse et bébéBébéBébé de 21 mois et alimentation solide

Aliments solides pour bébé de 21 mois

Nourrir un bébé de 21 mois nécessite une diversification alimentaire et un équilibre nutritionnel, une combinaison nécessaire à la santé et au bon développement de l’enfant. Cet apport alimentaire qui garantit une croissance harmonieuse et permet d’éviter toute carence nutritionnelle, est essentiellement constitué d’aliments solides, riches en nutriments.

A 21 ans, il importe d'alimenter le bébé avec des céréales, des fruits et légumes, de la viande, du poisson et des œufs.

Les céréales et le pain

Les céréales (le riz, l'avoine, le blé, le seigle) ainsi que les aliments à base de céréales (le pain, les pâtes, les semoules, les biscottes aux céréales complètes) sont importants dans l'alimentation du bébé. Ces denrées présentent un intérêt nutritionnel ; ils fournissent des glucides complexes qui constituent une source d'énergie rapidement utilisable par l'organisme. Cet apport nutritionnel permet à l'enfant de faire le plein d'énergie en vue de mener ses activités physiques et intellectuelles.

Les céréales cuites à la vapeur ou à l'eau, sont proposées au cours des différents repas. Elles peuvent être associées à d'autres aliments (légumes) et assaisonnées d'huile d'olive ou de tournesol. Les apports en sel, doivent être limités, au cours de cette période de développement.

Les fruits et les légumes

Caractérisés par de nombreuses propriétés nutritionnelles, les fruits et les légumes constituent des aliments indispensables pour la croissance et la santé du bébé. Ces sources de vitamines, de sels minéraux et de fibres, ont de nombreux bienfaits dans l'organisme. Ils peuvent être consommés crus ou cuits.

A 21 mois, l'enfant peut consommer les légumes secs (les fèves, les lentilles, les haricots blancs et rouges), riches en glucides complexes, en fer et en protéines végétales. Il peut, également, intégrer dans son alimentation, les légumes frais ou cuits à la vapeur ou à l'eau : les tomates pelées et épépinées, les fenouils, les aubergines, les blettes, les brocolis.

Frais ou sous forme de compote cuite ou crue, sans adjonction de sucre, les fruits constituent de délicieux aliments. Certains ont une teneur en vitamine C, notamment les groseilles, les melons, qui contribuent au renforcement du système immunitaire. D'autres, se distinguent par une richesse en vitamine A (la pomme, la pastèque) qui participent à la régénération des cellules de la cornée ou en potassium (la banane) qui est nécessaire pour le fonctionnement des cellules.

La viande, le poisson et l'œuf

La viande, le poisson et l'œuf sont des aliments à haute teneur protéique. Les protéines contribuent au bon fonctionnement de l'organisme, à la croissance des muscles et à la défense contre les pathologies. L'apport en protéine doit être faible pour éviter les conséquences fâcheuses de tout excès au niveau du foie et des reins.
Une portion de viande ou de poisson est bien indiquée quotidiennement avec une quantité adaptée à l'âge de l'enfant, estimée à 30 à 40 g (pour le bébé de 21 mois). L'œuf peut être proposé en remplacement de la viande ou du poisson, une à deux fois, par semaine.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Bébé

Santé Doc