6 octobre 2014 AccueilGrossesse et bébéBébéBébé de 13 mois et nourriture solide

Aliments solides pour bébé de 13 mois

L’enfant a des besoins nutritionnels accrus et bien spécifiques lorsqu’il atteint l’âge de 13 mois. Au cours de cette période de sa vie, une alimentation variée est indispensable pour sa croissance et son développement harmonieux. Pour diversifier cet apport alimentaire, il est important d’intégrer certains aliments solides, riches en nutriments, pour lui permettre d’être en bonne santé et de développer ses goûts.

Une variété d'aliments devrait, ainsi, intégrer les différents repas au cours des différents moments de la journée : le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter et le souper.

Le petit déjeuner

Après une longue nuit de jeûne, le premier repas de la journée doit fournir à l'enfant l'énergie nécessaire pour mener ses différentes activités. Au menu de ce repas, s'affiche, en plus du lait de croissance, des aliments solides caractérisés par une composition énergétique et nutritionnelle.

Les céréales infantiles accroissent l'apport énergétique nécessaire pour sa croissance et favorisent la satiété. Elles peuvent être accompagnées de lait. Des biscottes aux céréales complètes, peuvent être proposées à l'enfant.

Le petit déjeuner peut également comprendre du lait et un autre féculent, de la farine ou une portion de pain et éventuellement une portion de fruit frais. Le pain peut être facultativement agrémenté de beurre.

Le déjeuner

Le déjeuner qui intervient généralement à midi se compose de plusieurs aliments non lactés. Le repas type peut ainsi comprendre des légumes et des féculents (pomme de terre, riz, semoule, pâte) coupés en petits morceaux. Ces aliments peuvent être servis sous forme de purée. La viande et le poisson bien cuits, mixés ou hachés s'affichent également au menu, éventuellement sous forme de purée ou un jaune d'œuf.

Pour le dessert, un fruit cuit ou cru, mixé ou écrasé, peut être offert au menu. Des crudités peuvent, ainsi, s'insérer au menu à partir de 13 mois avec notamment la betterave ou la carotte crue râpée finement, sans ajouter de sucre. Ces fruits riches en vitamines et en sels minéraux participent au maintien des défenses immunitaires du bébé.

Le bébé peut également se régaler, lors du dessert, d'un aliment lacté au déjeuner avec un yaourt nature, un morceau de fromage blanc nature ou à pâte tendre.

Le goûter

Les apports alimentaires du goûter peuvent être des produits laitiers (yaourt, entremets au lait, lait de croissance). Ce repas du milieu de l'après midi peut être constitué d'une tartine ou d'une croute de pain. Un fruit ou du jus de fruit pour bébé s'affiche également au menu. Le goûter devrait permettre à l'enfant d'éviter les grignotages qui peuvent ruiner l'appétit du bébé avant le repas du soir.

Le souper

Le repas du soir comprend des aliments nutritifs avec notamment une purée de légumes et de féculent (pomme de terre) ou de produits céréaliers (pâte, riz, riz semoule). Les protéines animales s'invitent également au menu avec le poisson, la viande ou le jaune d'œuf. Ce repas se compose également d'un fruit mixé, écrasé ou frais coupé en petit morceau ou d'un petit morceau de pain.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Bébé

Santé Doc