7 juillet 2014 AccueilMaladiesDermatosesMyiases
Myiases

Sections de l'article

  1. Causes
  2. Symptômes
  3. Traitement

Causes, symptômes et traitement des myiases

Les myiases dérivent des mots grecs « myia » qui signifient mouche et « iase » maladies. Ce sont donc des affections dermatologiques dues à la pénétration sous-cutanée de larves de mouches.Ces parasites provoquent des furoncles ou des kystes sébacés.

Les myiases sont des dermatoses dont les agents pathogènes sont des mouches parasites appartiennent à différentes familles : Calliphoridae, Sarcophagidae, Cuterebridae et Muscidae. Leur spectre de propagation est très large, car touchant aussi bien les hommes que les animaux.

Il existe plusieurs variantes de myiases selon les mouches pondeuses. On distingue les myiases superficielles, les myiases cavitaires, les myiases sous-cutanées, les myiases migrantes et les myiases profondes. Les myiases cavitaires ou liminales sont généralement situées dans les zones cérébrales alors que les autres sont des infestations cutanées et sous-cutanées. Le traitement fait appel à la chirurgie et à des substances comme la biafine.

Causes

Les causes des myiases sont attribuées aux larves ectoparasites pondues directement par certaines familles de mouches sur la peau, sur un vecteur secondaire, sur un substrat (sol, tissu) ou encore ngérés accidentellement. Ces larves pondues ne sont ni des vers ni des filaires mais ont en commun un aspect allongé, conique et blanchâtre les faisant ressembler à des vers.

Il existe plusieurs variétés de larves mais les plus connus sont le "ver de Cayor", très répandu en Afrique et celui de l'Amérique appelée "ver macaque".

Le "ver macaque" provient des œufs pondus par la mouche Dermatobia hominis sur l'abdomen des moustiques, qui eux, les déposent sur le derme de l'hôte.
Le "ver de Cayor" est pondu par la mouche Condylobia anthropophaga sur substrat (sol, linge). Lors d'un contact cutané la larve pénètre dans la peau de l'hôte sans douleur. Il apparaît alors au point de pénétration une papule prurigineuse, parfois douloureuse.

Symptômes

Les myiases se manifestent par la présence de furoncles ou de kystes dus à la pénétration de la larve sous la peau. Ces kystes sont des papules rougeâtres qui dérivent en nodules cutané avec un trou central permettant à la larve de respirer.

Ces affections ne sont pas toujours douloureuses (plaie bactériologiquement stérile). Mais il se peut qu'elles le deviennent à la suite d'une surinfection bactérienne due à la présence de staphylocoques, de streptocoques ou Clostridium. Lors d'une extraction de larves dans de mauvaises conditions d'hygiène, les bactéries prolifèrent et provoquent des douleurs au niveau de la plaie.

Mais la plaie peut également sécréter des sérosités et résidus fécaloïdes pouvant également provoquer la présence d'éventuellement parasites.

Traitement

Le traitement des myiases peut se procéder de deux manières.

La première est réalisée pendant la phase initiale de l'infection qui consiste à extraire spontanément la larve en l'asphyxiant par de la vaseline ou de la biafine ou encore avec un morceau de lard (gras de porc).

Le deuxième procédé consiste en une extraction chirurgicale à tous les stades de l'infection. Après extraction de la larve, la plaie est nettoyée à base de produits antiseptiques pour éviter toute infection bactérienne. A titre préventif il est conseillé d'éviter les zones à risques.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.