3 juin 2014 AccueilMaladiesDermatosesChéloïdes
Chéloïdes

Sections de l'article

  1. Symptômes
  2. Traitement

Les chéloïdes, des excroissances sur la peau

Ces excroissances constituées de collagène se forment généralement sur d’anciennes cicatrices. Elles trouvent généralement leur origine dans des traumatismes de la peau, mais certaines personnes ont des prédispositions génétiques à développer des chéloïdes.

Les chéloïdes peuvent être douloureuses ou entraîner des démangeaisons. Des traitements existent, mais avec des taux de réussites variables. La prévention reste donc la meilleure option.

Symptômes

Les chéloïdes se développent comme des excroissances en forme de griffes sur une peau normale. Ils ont la capacité d'être douloureux avec une douleur lancinante, semblable à une aiguille qu'on enfonce dans la peau. Elles peuvent également démanger, bien que le degré de sensation varie d'une personne à une autre. Les chéloïdes se forment dans le tissu cicatriciel.

Le collagène utilisé pour la cicatrisation des plaies, tend à proliférer, produisant parfois une bosse, de nombreuses fois plus grande que celle de la cicatrice initiale.

Bien qu'ils se produisent généralement sur le site d'une blessure, les chéloïdes peuvent également survenir spontanément. Ils peuvent survenir au site d'un piercing ou même de quelque chose d'aussi simple comme un bouton ou une égratignure. Ils peuvent se produire à la suite d'une acné ou d'une varicelle ayant laissé de sévère cicatrices.

Des infections sur le site d'une ancienne blessure, un traumatisme répété sur une zone de la peau, une tension excessive exercée sur la peau lors de la cicatrisation d'une plaie ou un corps étranger dans une plaie peuvent être à l'origine de la formation d'une chéloïde. Si la chéloïde s'infecte, il peut s'ulcérer.

Traitement

Le meilleur traitement demeure la prévention. Elle est indispensable chez les patients ayant une prédisposition connue au développement de chéloïdes. Cela comprend la prévention des traumatismes inutiles ou la chirurgie (y compris le perçage des oreilles ou du nez, les piercings…), chaque fois que possible.

Tous les problèmes de peau chez les individus prédisposés (par exemple, l'acné, les infections) doivent être traités le plus tôt possible afin de minimiser les zones d'inflammation.

Le traitement est difficile et pas toujours couronnée de succès. Les lignes de traitements possibles sont les suivantes :

*Les injections de stéroïdes (triamcinolone) dans une chéloïde peuvent aider à faire régresser les premières petites chéloïdes.

*Des bandes imprégnées de stéroïdes appliquées pendant 12 à 24 heures par jour peuvent aider à aplatir les chéloïdes.

*La congélation à l'azote liquide peut également arrêter les débuts de chéloïdes.

*Mettre une feuille de silicone sur eux pendant la nuit durant plusieurs mois permet également de les aplatir. L'application de gels à base de silicone a également le même effet. La compression à long terme avec des bandages de pression permet parfois d'aplatir les chéloïdes.

Le traitement au laser permet de rendre les chéloïdes moins rouges, mais ne les rend pas plus petit. Si une chéloïde est découpée, elle revient habituellement, et peut devenir plus grande qu'auparavant. Ce risque diminue, si la zone est traitée après l'opération avec des pansements à pression ou des injections locales de stéroïdes. Le traitement le plus efficace est la radiothérapie superficielle (SRT), qui peut atteindre des taux de guérison allant jusqu'à 90%.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.