10 juillet 2014 AccueilMaladiesDermatosesDermographisme

Le dermographisme, une écriture sur la peau

Le dermographisme ou dermatose stéréographique ou encore auto-graphisme est une maladie cutanée, où la peau soumise à une certaine pression physique répond par une sensibilité en laissant apparaitre des marques rougeâtres en forme d’écriture. Son appellation vient du grec et signifie « écrire sur la peau ». C’est une urticaire physique généralement non prurigineuse et banale. Elle est considérée comme simple et idiopathique. Elle devient pathologie, lorsque l’urticaire devient prurigineuse et traduit l’apparition d’œdèmes. Elle devient dans ce cas chronique.

Le dermographisme touche communément toutes les tranches d'âges, mais la tranche la plus exposée est comprise entre 20 et 30 ans. Cette maladie cutanée n'est pas handicapante, car les personnes atteintes peuvent mener une vie saine tout en suivant les mesures de prévention et des traitements appropriés.

Les causes du dermographisme

Le dermographisme est une sorte d'allergie non définie dont le facteur déclenchant peut être un facteur physique ou psychique. Les facteurs physiques sont caractérisés par le froid, l'exposition solaire ou la pression cutanée. Les facteurs psychismes sont liés au stress ou aux fortes émotions. La maladie peut être aussi héréditaire.

Lorsque la peau du malade est soumise à un de ces facteurs physiques, ou lorsque le patient lui-même est soumis à des facteurs psychiques, sa peau laisse apparaître une inflammation favorisée par la libération d'histamine et de sérotonine. Ces substances produites par des mastocytes (cellules granuleuses présentent dans les tissus conjonctifs de la peau) provoquent le déclenchement d'une sécrétion de type immunitaire, qui correspond à une forme d'allergie.

Symptômes du dermographisme

Le malade soumis à un facteur psychisme laisse apparaître quelques minutes après la stimulation de sa peau par un facteur physique, un rougissement suivi d'un gonflement aux contours en relief lumineux (en forme d'écriture). Ces symptômes sont provoqués par la sécrétion de substances de type immunitaire. En effet les mastocytes présentes dans les tissus conjonctifs de la peau stimulée libèrent de l'histamine puis de la sérotonine.

Ces secrétions provoquent des réactions allergiques, qui laissent sur la peau des éruptions rougeâtres pendant un temps plus ou moins long mais disparait en général au bout de 10 minutes ou 30 minutes. La pathologie peut être douloureuse comme c'est le cas du reflexe de Müller. Ce dernier est dû à une excitabilité sympathique excessive lorsqu'on stimule la peau malade avec une aiguille. Lorsque le dermographisme est prurigineux, il provoque le dessèchement de la peau.

Traitement du dermographisme

Le dermographisme est une pathologie cutanée n'ayant pas de remède permanent. C'est une allergie dont la guérison varie de quelques semaines à plusieurs années. A titre préventif, il est conseillé d'éviter tout contact avec les facteurs physiques ; qui favorisent un croissement des symptômes. Le traitement adéquat conseillé par le médecin est à base d'antihistaminiques. Ces antihistaminiques sont utilisés pour réduire ces éruptions cutanées avec des dosages corrects.

Les crèmes hydrantes sont préconisées pour limiter le dessèchement de la peau et atténuer les démangeaisons. Il se peut que pour un traitement efficace le recours aux UV (UVB ou PUVA thérapie) peut être préconisé. Pour une solution naturelle, il est également conseillé de prendre des aliments riches en vitamine C. Un traitement d'acupuncture pourrait également venir à bout de cette pathologie.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.