27 juin 2014 AccueilMaladiesDermatosesGale

Soigner la gale avec succès

La gale est une maladie de la peau causée par un minuscule acarien portant le nom de sarcopte. La femelle de ce parasite creuse des sillons dans l’épiderme pour y pondre ses œufs. Ses excréments sont la cause des démangeaisons intenses qui accompagnent cette maladie.

Très infectieuse, la gale se transmet aussi bien par contact physique que par l'intermédiaire de la literie et de la lingerie. Le traitement consiste en une application cutanée de perméthrine, une substance insecticide.

Le parasite obligatoire de l'homme

La gale est une affection dermatologique causée par acarien microscopique nommé sarcopte (Sarcoptes scabiei homini). Ce minuscule acarien, dont la taille varie entre 200 et 300 µm, est un parasite obligatoire de l'homme, c'est-à-dire qu'il ne peut subsister sans l'homme. Il a une forme discoïde et est pourvu de quatre paires de pattes de couleur brune.

Le parasite accomplit son cycle complet sur son hôte, l'homme. Les mâles ont une durée de vie extrêmement courte. Ils meurent juste après l'accouplement. Immédiatement après la copulation, le sarcopte femelle fore un sillon dans l'épiderme dont elle se nourrit. Tout en creusant, elle pond des œufs à un rythme de 3 à 5 œufs par jour. Au bout de 03 jours à quatre jours, des larves émergent et sortent du sillon. Après une succession de mue, ces larves deviennent à leur tour des sarcoptes adultes et le cycle recommence.

Les symptômes de la gale

Le symptôme le plus visible est la démangeaison. Celle-ci atteint un pic après une baignade et au cours de la nuit. Cette tenace démangeaison provient, en fait, d'une allergie de l'organisme aux déjections du sarcopte. Au bout de 2 à 6 semaines on assiste à une éruption cutanée sur l'ensemble du corps. Le fait de se gratter, loin de soulager le malade, conduit plutôt à des plaies vives et saignantes susceptibles, qui peuvent être colonisées par des bactéries pathogènes.

La gale est une maladie extrêmement contagieuse. Le mode de transmission le plus fréquent est la transmission directe. Dans ce cas, le parasite transite d'un hôte à un autre par contact physique. Cependant le sarcopte peut être également transmis de façon indirecte, notamment par l'intermédiaire du mobilier, de la lingerie et de la literie. La transmission de la gale est très courante entre les membres d'une même famille et entre des partenaires sexuels. Le risque est également étendu aux écoles, aux crèches et aux maisons de retraite.

Prévention et traitement

La première précaution est d'éviter tout contact physique avec les personnes infectées. Il faut être particulièrement prudent dans les installations publiques comme les cabines de bronzage. Avant tout il convient de s'assurer que ces endroits sont désinfectés.

La gale est traitée à l'aide d'un acaricide : la perméthrine. Autrefois, le lindane, une substance insecticide était utilisée mais elle a été aujourd'hui abandonnée en raison de ces effets secondaires dévastateurs (convulsions). Après s'être nettoyé le corps avec de l'eau tiède, le patient s'applique sur toutes les parties du corps une pommade à base de perméthrine. Cette pommade doit rester sur le corps durant une période allant de 8 à 14 heures. Après cela, la pommade est nettoyée. Pendant et après l'application, le patient doit se vêtir de vêtements propres.

Une semaine après la première application, il faudra renouveler le traitement. Afin d'éradiquer le mal, tous les membres de la famille doivent être traités en même temps. Les draps et les serviettes doivent être également lavés à l'eau chaude et séchés à forte température.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.