19 juillet 2014 AccueilMaladiesDermatosesFuroncle

Comment prévenir ou soigner un furoncle ?

Le furoncle ou folliculite est une infection sous-cutanée qui se développe à la base du poil, le follicule pilo-sébacé. D’origine bactérienne, le furoncle est causé par le staphylocoque doré. Il peut se manifester sur différentes parties du corps humain.

L'apparition d'un furoncle peut être due à des facteurs hygiéniques, pathologiques ou nutritionnels. Il existe un traitement antibiotique mais la prévention reste le meilleur moyen pour éviter le furoncle et ses complications.

Causes du furoncle

Les causes du furoncle sont multiples.

  • Causes hygiéniques : Une mauvaise hygiène corporelle est la cause fréquente des furoncles. De même, l'utilisation de rasoirs sales lors de l'épilation, peut favoriser l'apparition de furoncles lorsque la zone concernée est mal désinfectée.
  • Causes pathologiques : un système immunitaire affaibli par certaines maladies et des boutons d'acné mal percés sont souvent à l'origine de l'apparition du furoncle. Le furoncle est, dans la majeure partie des cas, le signe d'un diabète.
  • Causes nutritionnelles : Parfois des personnes, qui présentent une alimentation faible en fer peuvent être affectées par des furoncles.

Symptômes du furoncle

Le furoncle est un gros bouton à coloration jaunâtre entouré d'une inflammation rouge et qui contient du pus. Il peut apparaitre sur différentes zones du corps notamment la nuque, les aisselles, les fesses, le cou, le dos et le visage.

La partie du corps atteinte par cette pathologie est généralement chaude et très douloureuse au toucher. Lorsqu'il arrive à maturité, le furoncle peut laisser échapper du pus. La douleur est limitée très souvent à la zone infectée.

Cette affection s'accompagne souvent d'une fièvre ou de petits frissons chez certaines personnes. Le furoncle est une infection contagieuse. Le malade peut propager la bactérie sur d'autres parties du corps lorsqu'il touche régulièrement le furoncle sans avoir au préalable désinfectée ses mains.

On parle de furonculose lorsqu'une seule et même personne présente plusieurs furoncles dans le même temps, dans différentes parties du corps. Un furoncle peut évoluer et se transformer en une nécrose ou une septicémie (germes dans le sang).

Prévention et traitement du furoncle

La prévention reste le meilleur moyen de lutte contre les furoncles. Il faut avoir une très bonne hygiène corporelle. Il importe bien se laver le corps avec du savon, bien laver ses vêtements et ses draps.

En outre, les médecins conseillent surtout d'avoir une alimentation saine et équilibrée. Il faut surtout éviter de manipuler la zone infectée pour ne pas propager la maladie. De même, il ne faut jamais essayer de percer un furoncle aussi douloureux soit-il, car les conséquences risquent d'être désastreuses pour l'individu atteint.

Le traitement curatif varie selon la gravité du furoncle. Pour les cas les moins graves, une désinfection et une application de compresses imbibées d'eau chaude sur la partie malade pourront faire régresser le furoncle. En cas de complication, un traitement à base d'antibiotiques (efficace contre le staphylocoque) par voie orale ou injectable (pour les diabétiques) est recommandé par les médecins.

Les patients qui sont déjà sous traitement diabétique ou ceux qui utilisent des antibiotiques ou des produits pharmaceutiques à base de cortisone doivent obligatoirement en avertir leur médecin traitant pour éviter les interactions entre les médicaments.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.